Alphonse Allain
        portrait        nouvelles        Ouées de Pirou       

 

Textes chantés par Magène :
Livret de la comédie musicale " Les Ouées de Pirou " (19 titres)
Men amin de tréjous
Les 11 chansons du CD "Grans de sablle"
Le perlicoquet
Le devaunté
La Hague
Touorne men rouet
Le terre-neuvas

 


Né en 1924, Alphonse Allain coule une paisible retraite dans ce Nord-Cotentin qu'il aime particulièrement. Ecrire en normand est pour lui plus qu'un loisir : c'est une passion. Passion qu'il apprécie de partager avec ses associés des "Amis du Donjon". 
On lui doit une belle collection de recueils et donc une impressionnante quantité de nouvelles, de textes et de poèmes.  De nombreux textes touchants rappellent l'inspiration de la chanson réaliste. A travers ses personnages, l'auteur donne souvent une grande place aux sentiments de la vie quotidienne, lesquels sont traités avec sensibilité et précision. Enfin, lui aussi pratique l'art de la fable.


Ouvrages publiés par Alphonse Allain :

Ces ouvrages sont disponibles dans certains point de vente
de l'agglomération de Cherbourg et aussi chez l'auteur :
1 rue du Grand Quesnay, 50460 Querqueville. Tél : 02 33 03 92 39
contact par courriel
  • Histouères et poésies de par tcheu nouos. Tome I (1996).
        17 histoires - 5 poèmes - 7 fables.  225 pages.

  • Histouères et poésies de par tcheu nouos. tome II (1998).
        16 histoires - 9 poèmes - 9 fables. 235 pages.

  • Dauns noute prêchi (2000)
        19 histoires -13 poèmes - 10 fables. 233 pages.

  • Les gens d'ichin (2002)
        5 histoires - 21 poèmes - 1 fable. 190 pages.

  • Histouères d'âotefeis dauns le Cotentin (2006)
        histoires et poèmes. 140 pages.

  • Poésies normaundes (2007)
        82 poèmes + traductions. 230 pages.

  • No l's appelle les Crochus (2008)
        textes et poèmes + traductions. 216 pages.

  • Dauns men loceis normaund (2009)
    allain loceis
    Alphonse Allain publie aujourd'hui son 8e recueil. 55 textes en 210 pages. Des souvenirs de famille, de guerre, de pêche. Une belle collection de poèmes sur les mois. Une autre, plus originale, sur les vieux métiers. Et toujours des portraits d'âmes blessées et d'épicuriens qui en redemandent ! Et toujours cette Hague qui chante dans ses mots ! Bref, on replonge avec plaisir dans l'univers de l'auteur. D.B. avril 2010

  • Le Cotentin, men pais (2011)
    allain loceis
    Les grands poètes ne se lassent jamais d'écrire. Avec Alphonse Allain, nous en tenons un bon... Ouvrez son dernier livre, "Le Cotentin, men pais" et laissez-vous conduire par ses mots normands, ses images originales et la poésie sincère qui emplit ce livre. Par bonheur pour ceux qui ne comprennent pas tous les mots normands, tous les poèmes sont intégralement traduits en français. Comme d'habitude, aucun sujet n'est écarté, Alphonse rime de tout. Du "pinche-mélingue" (l'avare) à "l'étigot", les mots se suivent et nous emmènent très loin dans ce Cotentin qu'il aime. Il l'aime non pas comme un touriste mais comme un membre de sa famille. Son attachement est sensible et ses mots ne peuvent laisser froids ceux qui s'y frottent. Le 9e ouvrage de ce grand poète n'attend plus que vous !
    A vendre dans les librairies du Nord-Cotentin
    D. Bourdelès

  • Le petit prince - traduit en normand (2014)


  • Noute bouone terre normaunde (2014)
  • noute bouone terre
    Notre auteur régional nous propose son dernier livre, 205 pages consacrées à sa région - la Hague - et surtout à ses souvenirs personnels : une longue vie riche en rencontres et en émotions. Le style est toujours épatant, le vocabulaire riche et les tournures créatives. Tous les vers sont immédiatement traduits en français, ce qui facilite grandement leur lecture (car le normand est une langue riche et parfois complexe, n'est-ce pas ?). D. Bourdelès



Ecouter un extrait du "Cyil rouoge"
dit par René Loit et reproduit ci-dessous :



En chu nyit dé rénouvé, lé fllot s'est émôqui
Et sen vas-tu vyins-tu vyint liqui les galaets.
Mais l'ennemin n'est paé louen, no l'entend viatiqui.
La pllenne leune fait r'lisaer coume des écllais dé fé.

Dauns la nyit, no-z-entend coume eun loung rapsâodage
Et dès pétroun-jaquet, devaunt l'assâot du châté,
Jé guette dauns lé cyil eun volyi d'ouées sâovages
Qui s'évolent dauns la nyit et s'évannent sus la mé.

Lé jouo va s' déjuqui, lé cyil est d'excès rouoge.
No dirait sus la mé coume eune taque dé saung.
Coume des goubelins dauns l'oumbre, ya des houmes qui bougent.
Les Viquins sé rapprèchent, i ount laissi lus caump.


Enregistrement extrait du cd " Les ouées de Pirou "




Mes belles falaîses du Cotentin


O ! Mes falaîses
Echigaillies,
Hâotes et fyires,
Roquies et pyirres
Dépivalaunts
Qué baungne la mé.
Que cha seit de Land'mé,
Que cha seit de Jobouor
Où byin de Carteret,
Jé sis à m' n aîse
Dauns mes falaîses
Du bouot du mounde.
Côtis pentus
Grégies de feugyires,
Vertes en étaé
Rouoges à l'arryire,
Qui halent du cyil
Touote la lumyire.
Vouos âbres teurquis
Pa'le vent d'Amount
Touot pêquevêquis,
Racroquillis
Coume des vuules gens
Qu'ount fait leus temps.
Falaîses de la Hague
Du Coutentin
J'aime viatiqui
Amount voûs quemins,
Do men vâtoun.
A men leisi !


Inédit 2009