dentelyire

LA DENTELYIRE (2011)
Ce disque est le reflet du spectacle actuel de Théo Capelle : des grands auteurs, des beaux textes, des chansons qu'on ne peut plus oublier tant le normand y est magnifié par les poètes. C'est aussi un répertoire qu'il nous faut protéger et promouvoir.
Autour de Théo, qui n'avait rien enregistré depuis "Magène en concert" (2001), trois musiciens qui font vibrer le normand comme jamais. Ce disque est sorti fin septembre 2011. Ecoutez-en des extraits ci-dessous.
Accès direct au bon de commande


1.  
LA DENTELYIRE (J.MAGUE/D.BOURDELÈS)
   
2.  
BOUES-JAUN (COTIS-CAPEL/D.BOURDELÈS)
 
3.  
MARIOUN (G.METIVIER/D.BOURDELÈS/J.L.DALMONT)
   
4.  
LA LOUISE (D.PICOT/D.BOURDELÈS)
 
5.  
CH'EST MEN DREIT (C.LEMAITRE/D.BOURDELÈS/J.L.DALMONT)
   
6.  
LES OUVRIYIS (A.ALLAIN/D.BOURDELÈS)
 
7.  
PERIS EN ME (COTIS-CAPEL/D.BOURDELÈS)
   
8.  
L'HOUME DE DEDAUNS LA LEUNE (E.JOHN LUCE/D.BOURDELÈS)
   
9.  
LA BERGYIRE (Traditionnel/Adapt. R.PEZERIL)
 
10.  
PAUL (A.ALLAIN/D.BOURDELÈS)
 
11.  
LE PERLICOQUET (A.ALLAIN/D.BOURDELÈS)
   
12.  
LE TERRE-NEUVAS (A.ALLAIN/D. BOURDELÈS)
   
13.  
PLLAUNTAEZ DOUN DES ABRES (M.DALARUN/D.BOURDELÈS)
 
14.  
DORS-TEI (COTIS-CAPEL/P.BOISSEL)
   
Durée : 46 mn

  • Chansons interprétées par Théo CAPELLE
  • Guitares, voix : Jean-Louis DALMONT
  • Accordéon chromatique, voix : Manuela LECARPENTIER
  • Contrebasse, voix : Dany PINEL
  • Enregistrement et mixage des chansons, montage final du CD : Joël LE CANU, Studio BIG WALTER - www.bigwalter.com.
  • Conception de la pochette : J.L. DALMONT, Rémi PEZERIL
  • Saisie et traduction des textes : Odile BUTTET, Bernadette LECARPENTIER, Isabelle LEQUERTIER, Rémi PEZERIL.
  • Livret finalisé par l'Imprimerie ICL (Valognes) - www.icl-graphic.com
  • Fabrication : S.N.A. Tourouvre (Orne)
  • Production de l'association MAGENE, 50260 BRICQUEBEC - magene.com


" Après dix ans de silence, revoici la voix chaude de Théo Capelle, entouré de musiciens qui apportent un sang neuf à ce répertoire insolite. On retrouve les auteurs et compositeurs régionaux : Bourdelès, Côtis-Capel, Métivier, Lemaître, Allain, Dalarun, Boissel, Mague, Dalmont. les chansons nous parlent de la Normandie rurale et maritime avec nostalgie et émotion. Les arrangements sont chaleureux. L'ensemble sent bon la veillée au coin du feu avec des amis. Saluons le travail permanent de cette équipe qui affirme son patrimoine et le revendique sans jamais tomber dans la facilité."
Gérard Viel - Trad magazine    

" Un grand moment d'émotion. Un très beau livret de 48 pages. Vraiment un très bel ouvrage qu'on a envie de compulser régulièrement et de garder sous la main."
Ouest-France    

" Formidable concert de Magène à la mairie de Bricquebec ! A l'occasion de la sortie de son douzième CD, la Dentelyire, l'association Magène a donné un magnifique concert devant un nombreux public ravi et conquis."
Marie-Paule Poignet - la Presse de la Manche    

" Un grand bravo pour l'album de Magène. Absolument : bravo ! Une importance capitale pour la sauvegarde de notre patrimoine. Beau travail. Vivement les prochains concerts !"
Christophe Lecouvey - président de Manche Festivités    

" Magène sort un p'tit bijou de CD normand.
Amoureux de la langue normande, vous ne pouvez passer à côté. Ce serait indigne. Le groupe Magène, entendu récemment aux Traversées de Tatihou, publie un album de 14 titres baptisé "La dentélyire, à ne rater sous aucun faux prétexte. Le faiseur de cidre et chanteur Théo Capelle a un grain de voix qui fait chavirer, tandis que ses compagnons de route et musiciens, Jean-Louis Dalmont à la guitare, Manuela Lecarpentier à l'accordéon et Dany Pinel à la contrebasse, font des merveilles sur les mélodies de Daniel Bourdelès, principalement.
Le Théo Capelle en question interprète 14 chansons dont plusieurs "tubes" déjà connus d'un public fidèle et friand de ses prestations sur scène. Des auditeurs qui réclamaient de pouvoir en entendre quelques-uns sur une galette. Le CD est aujourd'hui bel et bien là avec dessus les titres "Boués-jaun" et "Péris en mé" de Côtis-Capel. Chansons très populaires aux oreilles des férus de la langue normande. Que dire de la sautillante "Marioun" de Georges Métivier, de "La dentélyire" de Joseph Mague, du pauvre "Paul" d'Alphonse Allain décrivant la descente aux enfers de ce licencié de Moulinex, si ce n'est que ça vous émeut les yeux ou vous remue les tripes. Et tous les autres, tels "La Louise", "Le perlicoquet". Des tranches de vie aux petits oignons. Cet album est à l'image du spectacle donné par le gars Théo : de sacrés auteurs, des textes enracinés d'cheu nous, des chansons où le normand est magnifié. Un "répertoire patrimoine" dépoussiéré."

Yann Halopeau - Ouest-France    

" Magène a la langue normande à fleur de peau. Les amoureux du patois en ont eu un avant-goût, en festival, aux Traversées de Tatihou, fin août. Producteur de cidre, le chanteur Théo Capelle a la faconde et le phrasé d'tcheu nous qui vous embobine ou qui vous attendrit. Ses compagnons musiciens (guitare, accordéon, contrebasse) sont au taquet sur les mélodies de Daniel Bourdelès. Parmi les chansons, une sautillante "Marioun" de Georges Métivier, une tendre "Dentélyire" de Mague, une rugueuse "Paul" d'Alphonse Allain décrivant la chute d'un licencié de Moulinex. Des tranches de vie qui sautent aux oreilles."
Yann Halopeau - Dimanche Ouest-France    

" Un album bijou dans un livret écrin."
Ouest-France.fr     

" La dentélyire est le 12ème album de Magène. Ce nouvel album réunit 14 chansons aux paroles entièrement normandes, sur des sujets comme l'amour, les petits métiers, l'écologie et bien sûr la mer. Le groupe traite des sujets graves comme des sujets légers dans ses chansons. On retrouve dans cet album trois poésies du célèbre poète de la Hague, Côtis-Capel qui sont mises en musique. Toutes les chansons sont chantées par Théo Capelle sauf une ou c'est l'accordéoniste Manuela Lecarpentier qui chante. L'album est accompagné d'un magnifique livret cartonné d'une cinquantaine de pages avec la traduction en français des chansons avec des illustrations. C'est une façon pour les Normands de plonger ou replonger dans leurs racines et de faire connaître leur patrimoine unique. "
Maryse Le Berger - Communauté de communes de la Hague     

" 14 chansons en normand interprêtées par Théo Capelle. De très beaux textes d'auteurs anciens ; C. Lemaître, J. Mague, Cotis-Capel, mais aussi M. Dalarun, A. Allain, D. Picot, sur des musiques essentiellement de D. Bourdelès. Ces poèmes se trouvent magnifiés par cette mise en musique C'est aussi un répertoire qu'il nous faut protéger et promouvoir. Théo Capelle est accompagné par trois musiciens qui font vibrer le normand comme jamais."
Fédération folklorique Normandie Maine