je syis magnifique

JE SYIS MAGNIFIQUE ! (2014)
Si Théo apprécie les poèmes de Côtis-Capel qui donnent une formidable puissance aux chansons, ce disque donne aussi rendez-vous à bien d'autres auteurs normands qui ont su magnifier leur langue, qu'ils soient du continent ou des îles voisines. Profitons pleinement de ces moments où notre langue normande, bien en vie dans ce disque, montre sa richesse et toutes ses subtilités.
Commandez-le ici


1.  
A TOUOS VENTS (COTIS-CAPEL/D.BOURDELÈS)
   
2.  
LA POUME ROUOGE (M.DALARUN/V.PÉZERIL)
   
3.  
LE DEVAUNTÉ (A.ALLAIN/JL.DALMONT/D.BOURDELÈS)
 
4.  
LES PETITES GENS (GIRES GANNE/D.BOURDELÈS)
   
5.  
JE SYIS MAGNIFIQUE (A.PERCHARD/D.BOURDELÈS)
   
6.  
LES BOCHUS (COTIS-CAPEL/D.BOURDELÈS)
   
7.  
NOUÉ DE GUERRE (M.TOURNIERE/D.BOURDELÈS)
   
8.  
LES CONS (M.DALARUN/D.BOURDELÈS)
   
9.  
LA HAGUE (A.ALLAIN/D.BOURDELÈS)
   
10.  
MEN FRÈRE (COTIS-CAPEL/D.BOURDELÈS)
   
11.  
LA MAUNCHE EN COTENTIN (J.LEBOUTEILLER)
   
12.  
TOUORNE MEN ROUET (A.ALLAIN/D.BOURDELÈS)
 
13.  
EUNE ROSE (M.DALARUN/D.BOURDELÈS)
 
14.  
MEN VUUS POUMYIS (G.THOMAS/D.COULON)
   
15.  
COUME LA MÉ (COTIS-CAPEL/D.BOURDELÈS)
   
16.  
MES MANS (COTIS-CAPEL)
 
Durée : 50 mn

  • Chansons interprétées par Théo CAPELLE
  • Guitares, voix : Jean-Louis DALMONT
  • Accordéon chromatique, voix : Manuela LECARPENTIER
  • Contrebasse, voix : Dany PINEL
  • Enregistrement et mixage des chansons, montage final du CD : Bruno MORISETTI, Studio BIG WALTER - www.bigwalter.com.
  • Conception de la pochette : Guy d'EKEIN
  • Saisie et traduction des textes : Odile BUTTET, Bernadette LECARPENTIER, Isabelle LEQUERTIER, Rémi PEZERIL.
  • Livret finalisé par l'Imprimerie ICL (Valognes) - www.icl-graphic.com
  • Fabrication : S.N.A. Tourouvre (Orne)
  • Production de l'association MAGENE, 50260 BRICQUEBEC - magene.com


On ne s’en lassera jamais : Magène nous revient avec un nouvel opus. "Je syis magnifique" propose seize textes des plus grands auteurs normands. Seize poèmes en langue normande qui clament haut et fort la générosité d’une culture unique.
Thierry-Georges Leprévost - Patrimoine Normand

Un bin biâo cédé, magène ! Sûr, il est magnifique ! Et quand on sait que sur les cinq mille langues parlées aujourd'hui, une disparaîtrait tous les quinze jours, il est important aussi. Car il laisse une trace durable d'une langue régionale qui n'a plus beaucoup de chance d'exister au quotidien, après un siècle et demi de jacobinisme républicain qui suspendait un sabot infamant au cou des petits patoisants.
La chanson titre est un texte ironique en « jerriais» (jersiais) d'Amelia Perchard. L'accordéon de Manuela Lecarpentier, la guitare et arrangements de Jean Louis Dalmont et la contrebasse de Dany Pinel participent pleinement au son, plutôt folk, de Magène. Et au plaisir un peu mélancolique d'entendre cette vieille langue que retrouvait dans les grandes occasions mon grand père, et tous les jours la cousine Louise il n'y a pas si longtemps, à la fin du siècle précédent.
Alain lambert - musicologie.org

Le groupe Magène, présidé par Rémi Pézeril, est une association qui chante en langue normande, grâce à Daniel Bourdelès qui met en musique des poèmes normands plus ou moins anciens. Elle a eu une année 2013 très féconde puisqu'elle a participé à la création d'un dictionnaire normand-français, elle a créé un CD intitulé Angélina, au mois de décembre, chanté par Daniel Bourdelès qui a redonné vie à un auteur oublié, Joseph Mague, et elle a mis au point un deuxième CD qui sort actuellement et qui a pour titre, Je syis magnifique.
« C'est une chanson humoristique qui donne son titre à ce quatorzième album de Magène, explique Rémi Pézeril. Le CD comprend quinze chansons aux thèmes parfois graves comme Noué de guerre, de Marie Berthe, ou très légers comme Je syis magnifique, d'Amélia Perchard. Des poèmes célèbres comme Les petites gens de Gires Ganne, ou A touos vents, de Côtis Capel, ont été mis en musique par Daniel Bourdelès. D'autres sont écrits par des auteurs contemporains comme Marcel Dalarun, fondateur de Magène, Jacques Lebouteiller, ou Guy Thomas, parolier de Jean Ferrat. Trois chansons d'Alphonse Allain, fidèle des samedis normands des Amis du donjon, sont gravées sur le CD, dont "La Hague".
Ouest-France

Chu sammedi 25 dé jaunvi de 2014, byin des gens avaient la lerme à l’uu : déeus heures de caunchouns en normaund de Côtis-Capel, Marcel Dalarun, Alphounse Allain, Marie Berthe… Et itou des pouètes fraunceis armins en normaund coume Guy Thomas (parolyi de Jean Ferrat) et Jacques Lebouteiller qui demeure à Sant-Georges-Mountcô(1) oûpraès de Sant-Lô. Amelia Perchard, lyi, ol ‘tait de Jèrri, ol a jostaé d’aveu eune vuule caunchoun aungllaise pou l’écrire en normaund ! (....) Amelia, o serait byin surgoulaée de veî "chu niolin" (cette bagatelle de rien du tout) coume tite d’eune galette neumérique !
Office du jerriais

Ce nouvel album est une ode à la langue normande qui peine toujours à être considérée comme tel. Fervent défenseur de l'identité normande, le quatuor s'évertue à préserver la langue normande et à transmettre la poésie de cet héritage à travers les générations.
lahague.com

Alors que la France semble sur le point de ratifier la charte européenne des langue régionales, le normand est toujours considéré comme un banal patois, au mieux comme une langue mineure. "Nous sommes les sous-prolétaires des langues de France" déplore Rémi Pézeril de l'association Magène. A l'inverse du breton ou du Corse, le normand n'est pas enseigné. Il faut toute la ténacité de quelques amoureux de cette langue pour qu'elle demeure vivante. La charte européenne qui vise à protéger les langues régionales, "on en reparle en ce moment observe Magène sur son site internet. Et bien sûr, on n'évoque pas le normand, qui n'est pas une vraie langue, et patati et patata... Ben tiens, cette langue ne fut parlée que par quelques millions de normands au cours des siècles précédents !" Dans son dernier album, Magène interprète seize titres, tous chantés en normand : "c'est ma langue natale" précise fièrement le chanteur Théo Capelle.
France3

"Je syis magnifique !" est une chanson humoristique d'Amelia Perchard, une Normande de Jèrri (Jersey). Un peu du style "Tout va très bien, Madame la marquise..." ! Avec l'humour de Théo Capelle au chant et les musiques entraînantes de Daniel Bourdelès, ce CD est un grand cru. Jean-Louis Dalmont (guitare), Dany Pinel (contrebasse) et Manuela Lecarpentier (accordéon) habitués des concerts en public ont réalisé là le plus abouti de l'autoproduction signée Magène, dans la foulée de "La dentélyire" de 2011. .
Vickland

" Un nouveau CD de Magène est toujours un événement. Le dernier est éblouissant. Ce CD 2014 inclut notamment le titre "Je syis magnifique !", une chanson humoristique d'Amélia Perchard, normande de Jèrri (Jersey), dans l'esprit de "Tout va très bien Madame la Marquise". L'humour de Théo Capelle au chant et les musiques entraînantes de Daniel Bourdelès formant un formidable répertoire. Jean-Louis Dalmont, Dany Pinel et Manuela Lecarpentier ont donc réalisé une fantastique autoproduction signée Magène. "
La Presse de la Manche

" (..) Magène, et le renouveau de la langue normande, puisque son répertoire est constitué de poèmes anciens et actuels de la Normandie continentale et des Îles anglo-normandes, sur de superbes musiques de Daniel Bourdelès. Dany Pinel à la contrebasse, Manuela Lecarpentier à l'accordéon, Jean Louis Dalmont à la guitare mettent en valeur la belle voix de Théo Capelle, le crooner du Cotentin, et nous font découvrir la profondeur des textes de Côtis-Capel, Alphonse Allain ou Marcel Delarun, sans oublier l'humour de la Jerriaise Amélia Perchard. "
Alain lambert - Festival de Tatihou