Textes en normand
        paroles de chansons              histoires et récits            retour à la une du site
Ma Normandie    Frédéric Bérat

 

partition de Ma Normandie

Quand tout renaît à l'espérance,
Et que l'hiver fuit loin de nous,
Sous le beau ciel de notre France,
Quand le soleil revient plus doux,
Quand la nature est reverdie,
Quand l'hirondelle est de retour,
J'aime à revoir ma Normandie !
C'est le pays qui m'a donné le jour.

J'ai vu les champs de l'Helvétie,
Et ses chalets et ses glaciers ;
J'ai vu le ciel de l'Italie,
Et Venise et ses gondoliers.
En saluant chaque patrie,
Je me disais : aucun séjour
N'est plus beau que ma Normandie !
C'est le pays qui m'a donné le jour.

Il est un âge dans la vie
Où chaque rêve doit finir,
Un âge où l'âme recueillie
A besoin de se souvenir.
Lorsque ma muse refroidie
Aura fini ses chants d'amour,
J'irai revoir ma Normandie,
C'est le pays qui m'a donné le jour.


Extrait du CD Veillie normaunde Magène © 2007


Paroles et musique : Frédéric Bérat (1836)
Chanson disponible dans notre boutique ou en téléchargement


C'est en descendant la Seine entre Rouen et Le Havre que Frédéric Bérat composa vite et bien "Ma Normandie", cette chanson qui allait devenir immortelle. Il mit une dernière touche à sa chanson dans le chalet de son ami  Alphonse Karr, à Sainte-Adresse. La partition fut bientôt imprimée à plus de 40000 exemplaires, un "tube" pour l'époque ! Depuis, cette chanson simple et populaire est devenue à la fois l'hymne de Jersey et le symbole d'une Normandie tranquille. Le fameux "J'irai revoir ma Normandie" fait un tabac depuis plus de 150 ans.
Sa musique est inspirée d'un air composé par Lully pour son opéra "Athys".
Un quatrième couplet fut composé, en 1924, par des étudiants de l'Ecole Normale d'Instituteurs de Rouen, mais finit dans l'oubli...

Frédéric Bérat (1801-1855) était le 6e d'une famille de 7 enfants. Il fut employé pendant toute sa vie à la Compagnie du Gaz, à Paris. Ce travail lui convenait parfaitement car il lui laissait suffisamment de temps libre pour l'écriture. Il composa de nombreuses chansons, des romances souvent simples ou mélodramatiques très prisées en son temps : "Jean le postillon", "Le retour du petit savoyard", "Mimi Pinson"...

"Ma Normandie" est interprétée ci-dessus par Daniel Bourdelès qui en a voulu un arrangement intimiste, nostalgique. C'est le seul titre en français de tout le répertoire de Magène.

Revue le Boués-jaun :

"Nous aimons beaucoup l'interprétation actuelle de la classique "Ma Normandie". Cette dernière retrouve ainsi tout son charme. Une réalisation on ne peut plus remarquable."

Magazine Patrimoine normand :

"Ma Normandie" est empreinte de nostalgie et d'amour du terroir, en demi-teintes comme un camaïeu, pour le coup débarrassé des "bllaudes et coëffes" d'un folklore surranné du 19e siècle, heureusement revisitée par Daniel Bourdelès qui nous en propose une version moderne et intimiste, bien loin des reprises en choeur de fin de banquet."

Frédéric Bérat - Ma Normandie
Frédéric Bérat