Ma Normandie au coin du feu

EN CONCERT (2001)
inclus SUS LA ME
Ce disque est bien plus que le souvenir de formidables soirées animées par le groupe dans le Cotentin. Il témoigne aussi de la vitalité de notre langue du pays et de l'intérêt que les normands portent aux poètes qui ont su la faire chanter. Cet enregistrement public a été réalisé aux Moitiers d'Allonne les 24 et 25 mars 2001.
CD disponible dans notre boutique ou en téléchargement


1.  
MA CHIFOURNIE (anonyme ancien de Jersey)
 
2.  
LE MARIGNIER (Augustus ASPLET le GROS)
   
3.  
ESPERE MA CAUNCHOUN (Marcel DALARUN)
   
4.  
LES POTYIS DE MOUROT (Marthe TRAVERS)
 
5.  
NACHU (Marcel DALARUN)
   
6.  
LE BATE A MA (COTIS-CAPEL)
   
7.  
A LA FERE DE SANTE-AONE (anonyme ancien du Cotentin)
   
8.  
JOBOUORG (COTIS-CAPEL)
   
9.  
LE ROUOGE-GORGE (Pierre GUEROULT)
 
10.  
MANOUN DES HAOTS-VENTS (Gires GANNE)
   
11.  
EN ME RECACHAUNT DE NEUCHES (traditionnel XVIIe)
   
12.  
DAUNS MEN PRECHI (COTIS-CAPEL)
   
13.  
LA FEME LA CATTE ET LE CO (Marcel DALARUN)
   
14.  
MARGOT (Augustus ASPLET le GROS)
   
15.  
DEFUNT MEN PERE (Charles LEMAITRE)
   
16.  
CATHELENE (Marcel DALARUN)
   
17.  
MARIE DIGARD (COTIS-CAPEL)
   
18.  
DAUNS LES ORGES DE SANT-GERMAN (Georges METIVIER)
   
19.  
SUS LA ME (Alfred ROSSEL)
 
Musiques et arrangements des chansons traditionnelles : Daniel BOURDELES



De gauche à droite : Jean-Louis Dalmont, Jacques Fauny,
Théo Capelle et Daniel Bourdelès.

  • Théo CAPELLE est accompagné à la guitare et à la voix par Jean-Louis DALMONT
  • Prise de son : Jacques FAUNY
  • Mixage : Jacques FAUNY, Jean-Louis DALMONT et Daniel BOURDELES
  • Montage : Jean-Louis DALMONT
  • Adaptation des textes normands et glossaire français : Marcel DALARUN et Rémi PEZERIL
  • Livret conçu par Jean-Louis DALMONT et Rémi PEZERIL
  • Pochette créée par Jean-Louis DALMONT
  • Photos : J.L. DALMONT, R. PEZERIL, J. PERREE et J.M. HEBERT.
  • Tirage CD, cassette et livret : Société Nouvelle AREACEM, Tourouvre (Orne).
  • Un grand merci à notre public qui est incontestablement le plus chaleureux qui soit. Il suffit d'écouter "Sus la mé" pour en être convaincu !