Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Aot    Jean de la Py-Ouitte

 

 

Le paisaunt dès pétra-jaquet se lève
Ampraès dinnaer à sen leisi i fait mérienne
Quicounque en âot s'endourmira
En meis de jaunvi s'en repentira

Les tourne-soleis sount byin flleuris
Et veudent sount les pigeounyis
Eune feis qué les roumyis sount perquis
Graunde assoume d'iâo est announchie

Touotes les flleurs qui sount à venin
Sount dauns les seumenches d'annyi
Qui seume bouolu récolte miet
Qui seume miet récolte bouolu

Si toune en âot byin de prou
Mais des déhaits biâocouop
La pluie le vent et pis même nous gens
ampraès treis jouors sount byin enniaunts

Oû pus tard dauns les travers du Sant-Usèbe
Les paisaunts deivent battent lus guerbes
La Vyirge de la mi-âot
gence ou décaplle touot

Le peissoun veit la beite paé les hauns
L'houme veit le calot paé l'expositioun
?l oû sei chibot oû matin
Est le malheu du merchin

Et oû jou de la Sante-Hélène
Flleurs je baillerai à Marotène
Si t'es paé tergi à la Sant-Bernard
Ten hâtivaé est pus souos ten hangar

En âot janmais séqueréche
N'aménera graunde richesse
A la Sant-Pyirre, la caunchoun du coucou buttera à-fait
Et çu meis merquera sen évo dé devers l'Afrique.

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009