Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Aot    Alphonse Allain

 

 

Les vaques achteu sount dauns les revans
L'herbe a crouessi ya de la gouolaée.
O sount guédaées en eun ryin de teimps,
Et vount se camuchi souos les haies.

Ch'est touot bouonement l'erzioun de l'étaé
Les pllageus ount le dâos qui lus pèle !
I n'éguerent paé eun rai de solé
Et s'affouolent d'eune nuaée dauns lé cyil !

Les gens de pach'chin ount pus d'assens,
I pronnent le teimps dreit coume i vyint.
Eune gouotte d'iâo s'sait paé à dessens,
O s'sait byin veneue dauns les gardins.

Les fèmes dé tcheu nouos sount ernaées,
Ch'tu meis o resupent eun miot lus vent.
Minchies par l'ouovrage dé l'étaé
O ne coumptent pus lus heures dé rang.

Prémyires déjuquies oû matin
Tardies oû sei à s'endormin !

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009