Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Avri    Jean de la Py-Ouitte

 

 

À la partie de chu meis si no-z-acate nouvéle quérette
Sus ses pllaques les treis cats pourras paé tréjous mette
Sitôt nous déeus Normaundies coupllaées no ne seit

La miserette fait la fire et se décamuche
Mais ieune seule érounde fait brin le renouvé

Le vent à l'évaungile de Pâques flleuries
Se détouorbe paé dès messe finin
Mais ahoque les syins abrévaés de rêvailleries

Les mâles-biques artrouent leus répare dauns la falaise
Et vâot muus béquerelle allaitaunte que vaque délaitaée

La leune hâot-bllounde bâle ou brésile touot
Puchies d'avri announchent guère bouon-âot
Et touos vos défuullis paé d'eune neufile

Le coucou d'Afrique dauns le trige est de retou
Villis à voute nin rébelette bûnette et âote pitchou

Le paisaunt à retouo de temps évêque sa terre
À la Sant-Georges i quitte sen aveine et seume sen orge
À la Sant-Mar à déeus jours d'ouvryi ch'en est déjà tardi

Quei le meis seit iâosous ou pllen de ventaées d'essies
Pou la terre du laboureus ch'en est byin seû le pyire

Les cavaées et les jannyires dérivent de bouès-jans flleuris
Dauns gros de flleurs ch'est le paradis des môques à mié
De noute avenin et byin seu pou les pilaées de nous poumis

Pyiche paisanne deit paé coumptaer ses avriottes
Promais qué les écales seient touotes éclloses

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009