Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Avri    Paulène

 

 

" I n'est si genti meis d'avri
Qui n'ait sen maunté de grési "
" Byin des coups, le meis d'avri est dous
Mais, quaund i se fâche ch'est le pire de touos "
Trop tardie, la leune rousse fait poue :
L'épène bllaunche pourrait en souffri.

Le graund sâo es bllounds queveurs échevelaés
Se mire dauns l'iâo cllaire de l'étaung.
I muche la trouite apeuraée
Bllottie sous eune chuque affleutaunte
Le pêquous, sus sa bauncelle, l'espère
Si en cas qu'o se laisserait distraire.

Touot semblle traunquille alentou ;
Pourtaunt, la vie ressourd de partout :
L'ouésé, veillatif sus sen nin,
Ecouote le coup du bé sus sen pouchin.
Perqui oû bouot d'eune braunque, le rébelot
Est à l'affût d'un ver touot petiot.

Les badolyis sortent leus doubllyis
Et les marrounyis out reverdi.
Dauns le gardin, touotes couleus mêlaées :
Tulipes, ravenelles et myosotis
Corbelles d'or et corbelles d'ergent
Roses cassis-flleurs et jâone boués-jaun.

Les vuus lilas se cauntent oû solé
No z-en est touot éberlusaé
" Dauns ch'té mouerie d'ouésiâos et de flleurs
Qui vous capelle touos vos bouonheurs
Cha vous déjuque dès oû matin "
Et no vourait que cha y ait paé de fin.

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009