Textes en normand
        paroles de chansons              histoires et récits
Le cyil rouoge    Alphonse Allain

 

 



En chu nyit dé rénouvé, lé fllot s'est émôqui
Et sen vas-tu vyins-tu vyint liqui les galaets.
Mais l'ennemin n'est paé louen, no l'entend viatiqui.
La pllenne leune fait r'lisaer coume des écllais dé fé.

Dauns la nyit, no-z-entend coume eun loung rapsâodage
Et dès pétroun-jaquet, devaunt l'assâot du châté,
Jé guette dauns lé cyil eun volyi d'ouées sâovages
Qui s'évolent dauns la nyit et s'évannent sus la mé.

Lé jouo va s' déjuqui, lé cyil est d'excès rouoge.
No dirait sus la mé coume eune taque dé saung.
Coume des goubelins dauns l'oumbre, ya des houmes qui bougent.
Les Viquins sé rapprèchent, i ount laissi lus caump.

 


Mini-lexique :
émôqui = réveillé / viatiqui = aller et venir / relîsaer = reluire / goubelins = lutins


Paroles : Alphonse Allain - Musique : Daniel Bourdelès
Extrait du CD "Les ouées de Pirou" © 2004