Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Décembe    Jean de la Py-Ouitte

 

 

No pile les drényires poumes touot oû loung du meis
No rouène dé counte la freid qui bâobe nous deigts

Iâo arageuse à l'Avent
L'hivé racachi paé à temps
Qu'cha seit qu'i plleuve ou byin qu'i fèche biâo temps
Janmais le mounde rest countent

Maigraches sount les étouorniâos, de la mouojâle i trachent,
Que cha seit sus les fries des bourgs ou byin dauns les cllos.

Devenin paisaunt ch'est coume eun ébrai :
No me la dounaé, d'âotes itou l'ount fait,
Mais no deit janmais brâs en tumbaer,
Inté eun âbre à la prémyire tempaête venin…

L'hivé les jouornaées quemenchent tardies et abutissent byin-à-couop ;
Mais à la partie de la Sant-Luche lé jouo creît du sâot d'eune puche…

Cha qui vaôt la penne d'yête fait
Vâot byin la penne d'yête byin fait !
Annaée de nige empllit le grényi,
Annaée sauns nige apouoryit le mounyi.

À la saisoun de l'hivé il est bouon d'avei byin garnin
Sen grényi, sen chelyi, sen bûchyi et sen fenin.

Promais qué Sant-Éloué a byin freid,
Quate meis duraunt graunde freid no-z-éra...
Solei d'hivé tergi à se déjuqui :
Byintôt muchi et couochi !

Mais que la nige tumbe et que counséquente seie la freid,
Dauns eune plenne annaée tu peus avei foué !

À la fête à Sant-Thoumas
Les jouors sount oû pus bas ;
Oû jouo Sant-Sylveste
Eun jouo de mens i reste…

Vent qui souofflle à l'écapette à la messe de Minnyit croués'sa
Touos les jouors et touotes les nyits de l'aun qui suura.

Si touos les proverbes sount d'assent,
Touot l'assent est paé dauns les proverbes !

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009