Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Mâr    Alphonse Allain

 

 

Les mêlots sount oû bouord du nind
La mâovis soufflle dauns l'coupé de l'ourme.
Les pronioles grésient le bouord des quemins,
Le solé souos les nuaées se muche-mourne.

Les vaques ount artrouaé lus praés
Les quevâos dauns le cllos halent la querrue.
I fâot byin sumaer pouor l'étaé
Ya de l'ouovrage jusqu'oû pis pus.

Pouor les poures gens, que ch'est louong l'hivé,
Qui ne décessent dé tisounaer le féeu.
Le féeu de boués cha ne vâot paé le solé,
I z-ount hâte à eun miot de chaleu !

Ch' est graund l'heur qué Colin nouos grile
J'avouns des mènes dé déterraés.
Mais nennin je nouos faisouns paé de bile,
Lé renouvé va nouos récâoffaer.

Coume i fait biâo dauns nous hamiâos
I fait ni trop freid ni trop câod !

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009