Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Mâr    Jean de la Py-Ouitte

 

 

Oû jou de la fête de Sante Nicoulette
Commenche lé caunt de la querdrounette

La caumpanne se jore de rose de bllaunc et de rouoge
Les prémyis pouriouns announchent d'avoriblles annelages

La rousée est sus l'herbe et la nateure frémint
Et l'excaés de nige de mâr breule les tendrins

Taunt pus l'houme fait valit
Taunt pus sa terre doune profit

Le paisaun à sa terre à retouo de temps travâle
Et pyiche brit l'arfrétilloune oû désempare

Les nuaées sauns déroumpe s'ente suusaunt
Dauns eun cyil blleu sount le quœu du vent

Dauns les varvaquyires croassent les clloquetyis
Les tchu-terreus dauns lus praés cavent les couolyires

Le found de l'air est coupassous suret
Le corbin est sus sen nin à la Sant José

Quaund byin en flleurs est le pêchi
De même loungueu sount jouor et nyit

Si à eun enreit la poule caquette
O lâque sen œu à ieune muchette

No-z-acache pa lus cônes les bêtes dauns les bas-founds
Et oû feirage no prend les houmes sauns fâos-bounds

La fin du meis est oû renouvé
Et en entyi la caumpanne renait.

No baillerait touos les triges du mounde
Pouo les renouvés de noute éfaunce

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009