Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Nouvembe    Merlicoquet

 

 

Coume eun jouo merqui pouor tierraer men souovenin :
Lé prémyi et le drényi pouor priyi touos les sants…
Ch'est eune jouée de veî leus faches qué le Bouon Duu a bênîns.
I sount lo, byin héreus, pus héreus que lé lendeman…

Eune feis la nyit passaée, lé gllas soune pouor les Morts,
Mais persoune n'a pus de quœu pouo les défunts d'âotefeis.
Leus croués ount 'taé mouogies, mannyirement coume leus corps,
Gimaez, plleuraez, lochiz, ch'est le déeuzyime dé chu meis !

Ryin qu'à veî noute chimetyire, touot grési dé couoleurs
Cha redoune eun miot de pllaisi à s'arvénin és toumbes
Chaqueun retroue ses rachènes ou affilaunte les flleurs
Pouor qué cha s'adoune byin mais qu'i 'n a eun graund noumbe

Ch'est oû mitaun de l'arryire que no repense à l'aun passaé,
A touot chenna que no fit, à touot cha qui fâot faire…
En novembe la Cathelène devaunche la Sant-Aundraé ;
Noute affaire né s'sa prinse qué si no nouos enterre.

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009