Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Nouvembe    Alphonse Poulain

 

 

Çu meis le prémyi ch'est la fête de la Toussant
Touot le mounde va venin saluer défunts ses gens
Les chimetyires vount yête propes et chergis de bôquets
Que no va guetti en butaunt devaunt les croués.

Oû payis câods les aroundes sount parties
Pouor arvenin nous veî l'annaée qui vyint.
En jacquetaunt les cônèles passent touos les seirs
Parties se juqui dauns les bouès enco verts.

À la Sante Cathelène touot âbre prend rachène
Sus les fossaés no va repiqui l's épènes
De la Cathelène à Noué y a eun meis touot dreit
Çu meis, s'i fait bé no va sumaer le bllé.

Les gelaées vount ravilaer la pousse de l'herbe
No dit itou que cha supprème la vermène
Fait tumbaer des poumyis c'qui reste de poumes
Fllétri les prunelles, la liqueu sera bouone.

Le vent a fait tournaer le co de noute vuule égllise
Les payisauns vount touos cachi à la pllise
La freid quemenche à nous faire hubi l's épâoles
Les lachies d'iâo qui tumbent fount mountaer le vâocre.

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009