Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Ouctobe    Alphonse Allain

 

 

Le cyil s'est déheunaé, ch'est l'arryire
I plleut mais dauns les écllairgies,
No ramasse les poumes à pouquies.
Les tchues s'sount pllennes l'annaée qui vyint !

Les houmes de pach'chin ount les druges
Ch'est deman l'ouverteure dé la cache,
D'attenre ainchin cha les éluge
De capuchi lyivres et bécaches !

Les fuules quémenchent à se fenaer
Lé vent d'arryire boulingue les âbres.
Dauns les boués dès pétra-jaquet
J'ai des souovenaunches indisablles.

Parfeis la nateure s'enchifreune
Dauns des journaées emboucaillouses,
O s'évane dauns eun veile dé breune
Dé ch'tu teimps no ouit la buloûse !

Les fuules tumbent du calendryi
Dreit coume s'efreule l'âbre dé vie.

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009