Textes en normand
        paroles de chansons              histoires et récits
Men rouet, coume il allait !    Georges Métivier

 

 

Au ser, à m' n' hus, j' filais, mardi,
un joli terrien, pus sain qu' sage,
r' venaunt d' sen travas, me r' gardit
et l' faeu me montit au visage :
j'avais la tête au brimbalet.
Men rouet, men Dou, coume il allait !

I' m' dit : "La fille, il y fait bel !"
Sen salut, n' faut-i paé qu' j' le rende .
J' le r' garde du p' tit coin de men ieil,
v' la l' fi qui rompt ! Mei, je l' ramende.
Les fins-faeux, l' cher coeur me battait
Men rouet, men Dou, coume il allait !

Par d' ssus ma caire i met sen bras
et d' men fi la finesse admire.
"Men coeur ! Ma raine !" i' m' dit tout bas,
tout hors de li. J' l'o qu'i soupire.
Sen visage est tout au ras d' mei.
Men rouet, men Dou, coume il allait !

La tête, en fillant, va et vient
et j'en ai grand dépiet, ma chère.
Contre les lèvres du terrien
ma lèvre retentisit ! Qu'y faire ?
I' m' baisit, le p' tite peste, adret !
Men rouet, men Dou, coume il allait !

Ah ! D' mandez-mei si j' l'entreprins !
Mais l' malécantant n'en fit compte.
A sa brachie à l'heure i' m' print
et me r' baisit, j'en ai grand honte !
A ma pllèche, ma soeur, dis-mei,
érais-tu pensaé à ten rouet ?
Men rouet, men Dou, coume il allait !

 


Mini-lexique :
A m' n' hus = à ma porte / oû brimbalet = toute tremblante / ramendaer = raccommoder / les fins-feus = à toute vitesse / je l'entreprins = je le remis à sa place / malécauntaunt = mauvais diable / à sa brachie = dans ses bras.


Paroles : Georges Métivier - Musique : Daniel Bourdelès
Extrait du CD "Calitchumbelet" © 1989