Textes en normand
        paroles de chansons              histoires et récits
Rouogie du sei    Côtis-Capel

 

 

Savi suure eun ouésé trachaunt sa p' tite mâquale,
s'abusaer d'eune frémin et d' ses calitchimblets
et d'ses calitchimblets.
Guettyi eune irangnie qu'a print d' quei dauns sa rêt,
endêvaer, pouor faire mène, eune cate et sa marmâle.

Savi veî dauns les nuaées des ch' vâos et des batâles
en lâomaunt dauns les quemins ébllaqui eun cllaquet
ébllaqui eun cllaquet.
Creire que ch'est eun baté eune bûquette dauns l' russé,
savi d'aveu eune flleur jostaer à la d' vinâle.
Rouogie du sei...

Luure sa vie à dessens jusqu'à sé r' vei oû ber,
et avaunt qué d' dormin dire merci touos les seirs
dire merci touos les seirs.
Ne paé trop s'atergi és p' tites et graundes bllécheures,
ah, qu' cha vâot doun la penne, touot-temps qu'i'n est ainchain !
Coume creire, d'eun moment, qu' no-z est sus terre à demeure,
coume pouvi espéraer en riaunt l'Arryire à v' nin.
Rouogie du sei...

 


Mini-lexique :
Suure = suivre, observer / mâquale = nourriture / s'abusaer = perdre son temps / frémin = fourmi / calitchumbelets = galipettes / rêt = filet, toile / endêvaer = taquiner / lâomaunt = flanant / ébllaqui = écraser entre ses doigts/ cllaquet = fleur de la digitale / jostaer = jouer / luure sa vie à dessens = lire sa vie à l'envers / ber = berceau / s'atergi = s'attarder / l'arryire = l'automne.


Texte publié dans "Les côtis" © Editions ISOETE 1985.
Paroles : Côtis-Capel - Musique : Daniel Bourdelès
Extrait du CD "Rouogie du sei" © 1991