Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Septembe    Alphonse Poulain

 

 

Les grans sount copaés et engraungis
Les vaques pouaîssent traunquilement dauns le revan
Laissaunt eun miot de pyid pouo les brébis
Achteu maisi no va laqui le raun.

No va batte en graunge et faire le gllu
Pouor assyire de biâos mars sus l'émé
Des coulènes pouor brûlaer noute vêtu
Faire des plettes pouor nous chabots c't hivé.

Chu meis no va épilaer nous cllos
Pouaissi les haies et bôchi les brèques
Les câodroles quittes, fiqui les petits viâos
Vidyi les abreuvous qui sount sèques.

Les gens d'ichin vartent sus l'éto de bllé
Les mâoves touornient et tumbent dauns la raie
Se capuchaunt du bé, l'houme s'ébraie
Et les cache, faisaunt craqui sen fouet.

Les jouors s'acouorchent, no-z-a du répit
La graund-maraée va venin byin à couop
Les terriauns vount couri ès roquis
Fêtaer la percie enco eun couop.

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009