Textes en normand
        paroles de chansons              histoires - poèmes - récits
Septembe    Jean-Philippe Joly

 

 

Y est-i v'nin l'temps de se muchi yens ?
Fâot ouir la gir qui grinche en hénequant !

Eun coup Nordet, eun coup Norouêt
O sait brin, o coumpte les pouents
Dauns le cyil les nuaées hurenaches et s'entrebuchent
Les syines grinses, les syines bllanches
Dauns eun cllos de batte trèjous blleu

Sû lé rivage les maôves fount les chents pas
La gaumbe raide coum les souldats
Guettent lé louen d'eun u
Guettent leus couen d'maquâle d'eun aôte
Finin le meis d'âot…

Dé nouvé les abres se torquent
Ca' le vent câoche ches bottes
Pour marchi le pyid du cyil

No z-entend :

Eun couop lé rot v'nin dé la mé
Eun aôt' ch'est le tint v'nin du hammé
Eun coup de Nordet, eun coup de Norouêt
Eun coup l'étaé, eun coup dé l'ampraès

Les flleus se drêchent co, coum des troumpettes
O sount les sonnous dé la charge des riles et suages
Mais d'jà ilo l'oumbre du chuquet va se praôfilaer dauns l'âtre
Et l'atchu sera byintôt vidaé…

Les counfeitures câoffent et le râle croc s'racchera t-i à la pêque ?

Quiques lermots d'iâo
Mé guettent en niolant sû la crouésie
Eun belot dé solé catâod
Pou les séqui
Le temps dé la riplleure seument ?
O byin ? Y est-i v'nin l'temps dé se muchi ?

Y est -i v'nin le temps du " p'tiot parisian " ?
Dé s'racachi à l'école des horzains ?
Mais s'n'école de quenâle, de bouent-tchu
La syine véritablle
I sait byin que ch'est ch-tti lo
D'aveu les caôches fraîches, le hannet
Et le bâté de fllaquyires pour bâoger

D'excaès nerchibot, l'u pllein d'horizouns
Et la pé bétrounaée, le vent pouor démêlous.
Coument creire eun miot qué le teimps yest v'nin dé se muchi ?
L'étaé rebouque à se dépêqui
Coum l'éfant nague à v'nin su l'âge

 


Poème inédit proposé dans le cadre du concours "L'année de Gires Ganne".
© magene.com 2009