Eun miot de souovenin

EUN MIOT DE SOUOVENIN (2004)
Cet enregistrement propose 17 chansons inédites de Marcel Dalarun, le plus grand poète en langue normande vivant.
12 titres sont extraits de "A men leisi", recueil de 240 pages publié par les Editions L'Harmattan et qui regroupe l'essentiel de l'oeuvre poétique de l'auteur. Les 5 autres sont inédits.
Le disque et le livre sont idéalement complémentaires.
CD disponible dans notre boutique


1.  
LA DAUNCHE
   
2.  
RILES D'ETAE
 
3.  
LES POETES
   
4.  
LA JOULIE PETITE CREVETTE
   
5.  
LA FUULE
   
6.  
A LA VILLE
 
7.  
LA CAGE ET L'OUESE
 
8.  
PLLEURS D'AMOUR
   
9.  
TREIS GAS A LA PEQUE
   
10.  
NATHALIE
   
11.  
LA PROMIOLE
   
12.  
LES VUUS
   
13.  
VEISENE BLUES
   
14.  
LE POUORE PEQUOUS
   
15.  
MAODIT RENOUVE
   
16.  
LE GRUERE
   
17.  
EUN MIOT DE SOUOVENIN
   
Paroles : Marcel DALARUN - Musiques : Daniel BOURDELES


Daniel Bourdelès Emilio Ortiz et Marlène Blouin Pierrette en plein effort !
Daniel Bourdelès                Emilio Ortiz             Marlène Blouin                 Pierrette Brisset      

  • Daniel BOURDELES : voix, choeurs, guitare classique, guitares rythmique et solo, claviers, arrangements.
  • Pierrette BRISSET : voix sur "La cage et l'ouésé", "Le gruère", "Eun miot de souovenin" et "Treis gâs à la pêque".
  • François THIEBOT : voix sur "Les vuus", "La cage et l'ouésé".
  • Marlène BLOUIN : accordéon.
  • Emilio ORTIZ : violon, guitare solo sur "A la ville" et "La crevette".
  • Antoine TRAVERT : percussions.
  • "Greensleeves" ("Les vuus") : anonyme anglais du 16e s. arrangement guitare D. BOURDELES.
  • Conseillers linguistes : Isabelle LEQUERTIER, Jean-Claude LEGER, Marcel DALARUN.
  • Livret conçu par Rémi PEZERIL et Daniel BOURDELES, illustré par Julien PIRONIN et finalisé par l'Imprimerie GARLAN.
  • Enregistrement et mixage réalisés à l'ALBERT STUDIO de Ste-Mère-Eglise. Prise de son : Jojo TRAVERT.
  • Fabrication : S.N.A. Tourouvre (Orne)


" Ce compact-disc de Magène est original. Il est simple, doux à l'oreille et porteur de textes normands, vrais et beaux comme la vie. La musique joyeuse, entraînante, alterne agréablement avec des périodes mélancoliques (jamais nostalgiques), calmes ou graves. Les chants à 2 voix ou avec choeur intervenant sur certaines parties sont du plus bel effet
Maud Fauvel - la Presse de la Manche    

" J'ai pris le plus vif plaisir à lire ces poèmes toujours savoureux, écrits dans une langue charnue, et qui évoquent si bellement les plaisirs et les bonheurs de la vie, parfois aussi ses tristesses et - parmi celles-ci - celle du temps qui passe inexorablement. Marcel Dalarun est à coup sûr un vrai poète, un grand poète. "
Gilles Perrault