Infos                 Films    Trouver
   2022    2001-2021             vidéos            livres rares

 

       Infos de 2022


Magene festival Tatihou
   Magène au festival de Tatihou - Photo Patricia Segretinat de musicologie.org



14 mai 2022 : 4e rencontre régionale des Parlers Normands à Caen

Hervé Morin
Cette rencontre, présidée par Hervé Morin, s'est tenue à l'abbaye d'Ardenne.
Elle a donné lieu à plusieurs interventions dont voici quelques mots :

- Edouard de Lamaze, conseiller régional : "Pour transmettre, il faut préserver et valoriser". Par exemple, 160 noms de communes normandes ont été traduits en normand, en adéquation avec leur histoire réelle.
- J.Ph. Joly, président de la Fale : "On espère toujours obtenir les services d'un permanent pour nous aider à développer nos actions culturelles".
- Stéphane Laîné poursuit son oeuvre de valorisation des différents parler normands.
- Christophe Maneuvrier et Patrice Lajoye ont fait le point sur "les paroles de normands" qu'ils ont recueillies.
Le président Morin s'est félicité de la dynamique instaurée au cours des dernières années et constate que la langue normande connaît des progrès significatifs sur notre territoire.

Sortie de notre nouveau Cd avant l'été

Tout le monde s'affaire au mieux pour que notre nouveau CD "La Hague, men trige" sorte en juin prochain. Ses 11 chansons sont en boîte et sa pochette sous les pinceaux. Nous vous proposerons bientôt une page complète sur ce site avec les infos que vous attendez. Petit plus, nous prévoyons la réalisation d'un clip pour promouvoir ce nouvel album partout car chacun sait que le normand est la langue la plus connue et la plus diffusée en Europe...   D.B.

Fin de nos téléchargements, eh oui...

Le monde change encore et toujours... C'est pourquoi notre service de téléchargement disparaît malgré nous. Vous le savez, d'énormes sociétés internationales contrôlent le marché du disque et, ma foi, notre association régionale n'a pas les moyens de suivre. Quoi qu'il en soit, notre fameuse boutique normande est toujours en activité et continue d'assurer le relais avec vous.   D.B.

Mai 22 - Disparition de Thierry-Georges Leprévost

Ce brillant journaliste et écrivain vient de nous quitter. On gardera en mémoire son intérêt pour le normand ainsi que les nombreux articles fort bien documentés qu'il a publiés dans le magazine Patrimoine Normand. Plus d'infos ici.  

Assemblée Générale 2022 de Magène

Elle se tiendra le samedi 30 avril, à 15 h, à la salle de la gare, à Bricquebec. Tous ceux que le normand et nos initiatives intéressent seront les bienvenus.  

(1/4/22) Incroyable découverte dans un grenier de Cherbourg !

On dit toujours que ça n'existe que dans les rêves, et pourtant... Une habitante de Cherbourg vient de dénicher dans ses combles un petit carnet manuscrit rédigé et signé par Victor Hugo et daté de 1836. Dans ce carnet, Victor Hugo a écrit une vingtaine de poèmes inédits intégralement en normand. Cette cherbourgeoise a remis cette trouvaille à notre association. Ces poèmes seront bientôt mis en musique et enregistrés sur un nouveau disque par notre association Magène.   D.B.

Expo Chaunu à Caen

Notre caricaturiste régional nous propose une expo remarquable, "La Normandie, une histoire européenne", en l'église du Vieux-Saint-Sauveur à Caen (jusqu'au 13 mars, puis à Bruxelles ensuite). Les sujets d'actualité y sont évoqués avec humour et réflexion.

Dans l'un de ses dessins (ci-contre), Chaunu évoque aussi les similitudes de langue entre l'anglais, le normand et le français. La langue normande demeure assurément une sorte de patrimoine partagé dans ce marché de voisins qui n'est plus commun désormais...  
D.B.

Connaissez-vous Brioune ?

Brionne, ville de plus de 4200 habitants dans l'Eure, affiche désormais fièrement son nom normand : "Brioune". Hervé Morin, notre président de Région, était là pour inaugurer ce panneau complémentaire qui marque la personnalité de la ville. Pensez que, pendant des siècles, on disait "Brioune" et non "Brionne". Les temps changent, chantait Dylan...  

Expo sur Louis Beuve à la médiathèque de Sainte-Mère-Eglise

Louis Beuve (1869-1949), fondateur de la poésie moderne en normand, à la suite de ceux des Îles normandes, est connu par certaines poésies (La vendue, La Graind Lainde,...), mais son oeuvre n'a pas été rééditée depuis 1950. L'exposition de 12 panneaux en donne un aperçu illustré. Elle a été réalisée par l'association Magène et financée par la mairie de Quettreville-sur-Sienne où il naquit et mourut.
Merci à la médiathèque de Sainte-Mère-Église qui l'accueille, avec plusieurs animations au long du mois : causerie avec Céline Guénolé le 5 mars autour de la biographie de Beuve, atelier-jeux d'écriture en normand avec Magène le 9 mars, poèmes le 15.
Rémi Pézeril
La municipalité et l'équipe de la médiathèque de Sainte-Mère-Église ont le plaisir de vous inviter au lancement du printemps de la poésie le jeudi 3 mars dès 18h00, avec l'inauguration de l'exposition sur le poète Normand Louis Beuve.
Delphine Ducourtioux, responsable de la médiathèque municipale. Tél : 02 33 04 60 19
Voir aussi, sur ce site, notre présentation de Louis Beuve, un auteur chanté par Magène.

Au fait, notre nouveau CD, il en est où ?

Notre nouveau disque est quasiment terminé. Ne reste plus qu'à l'éditer dans une toute belle pochette.
Pour arranger nos nouvelles chansons, nous avons fait appel à Jean-Jacques Marin, le compositeur de la musique de la Cité de la mer à Cherbourg. Théo Capelle, notre chanteur, interprète 9 nouveaux textes de Côtis-Capel, son voisin de la Hague et aussi son poète de coeur, et aussi 2 titres d'Alphonse Allain et de Gaspard Brey.
D'ici peu, nous vous proposerons un extrait de ce disque sur ce site.
En attendant, vous pouvez :
- voir le clip de la chanson Vas-tu vyins-tu de notre CD "Les diries de la mé", filmé par France Bleu Cotentin.
- voir notre présentation du CD Les diries de la mé que vous pouvez aussi retrouver dans notre boutique.

Le mot normand le plus recherché sur notre site : aah, l'amour...

Le point au 11 février :
En ce début d'année, après la saison des aguignettes, c'est l'amour qui fête son grand retour. Ainsi "Je t'aime" se dit de la même façon en normand et en français. Mais soyons plus originaux dans nos passions, voici trois termes qui vous feront frissonner :
Si vous vivez amouchelaés (en couple), alors montrez-vous amignardant (caressant), aminâodant (attendri).

Le mot normand le plus recherché sur notre site

Le point au 25 janvier :
Deux mots mènent le bal : "vatré" (maculé de boue - de l'anglais water = eau°) et "patrasser" qui signifie "se salir en tombant". Pour information, une "patrasse" est une chute.

Galette des rois : le saviez-vous ?

A la ferme, le jour de la galette des rois était un congé. C'est donc le maitre qui s'occupait des bêtes, parfois pendant deux jours chez les plus sympas. Les dimanches d'après pouvaient être aussi des rois mais ils étaient moins arrosés. Surtout pour danser les rondes a trois pas. Les basses et valets avaient parfois droit a une poule a emporter, voire une paire de souliers usée très vite dans les rondes à trois pas, surtout dans le Pays de Caux et autour de Rouen. JPh.Joly

Souhaitez la bonne année en normand !
Toute l'équipe de Magène souhaite ses meilleurs voeux à ses millions de sympathisants (humour de la Plaine de Caen) qui font vivre le normand dans leurs terroirs et parcourent chaque jour quelques-unes des 562 pages de ce site. Bouone annaée (prononcez "bounana") à tous !

Petit texte du poète Côtis-Capel pour souhaiter une bonne année
Oû diablle l’ syin qui s’enfreidure,
Qui s’acrocquevile, en dévouolaunt !
Touot est surbé l’ jouo du jouo d’ l’aun.
Oû diablle l’ gengnouos et l’ midure !
Touot l’ mounde sus pyid, l’attelaée est dreite !
Byin boune saunta, coume dé raisoun.
Bounheus sus touot, à touos je l’ souohaite,
Et cache doun pouor eun nouové rioun !

Les bons et fort beaux voeux d'Isabelle
La sauntaé es syins qui sount paé quoeurus, que leus sauntaé ramende, à tout le mens qu'ol empire paé. Es syins qui haumbouènent ou qu'enhaunnent à marchi de recouri coume des lapins, à tout le mens de paé restaer tout à fait.
Je vouos souhaite à touos et à toutes d'yête égaluaés pa les promioles et les jaônets oû renouvé, les rouogies du sei en étaé, les fuules qui tressènent devaunt que de tumbaer à l'arryire; d'yête entaêtaés pa le sent-à-bouon des chuchets, de la rosaée à la crique du jou, du fein qui rôtit oû solei, des mouchiaôs de poumes, des queminets dauns les terres, le salin sus la grève...
De luure, de vei, d'oui dequei de bé à retou de l'aun.
I. Lequertier

Sortie du nouveau livre d'Alphonse Allain "Je chaunte ma presqu'île"
bolleville
Dans ce beau livre, Alphonse Allain chante une nouvelle fois sa région. C'est encore et toujours une passion qu'il nous transmet magnifiquement.
La Hague, ses souvenirs personnels, sa vie au quotidien, tout est ici en couleurs. Alors, on ne s'ennuie pas une seconde à se promener avec lui. Il y a tant de sentiments à partager dans cet incroyable territoire à l'écart des grandes routes.
Alors, suivez le poète !
D.B.

Ce livre est disponible dans certains points de vente de l'agglomération de Cherbourg et aussi chez l'auteur :
1 rue du Grand Quesnay, 50460 Querqueville.
Tél : 02 33 03 92 39

contact par courriel


Le mot normand le plus recherché sur le net au cours du dernier trimestre (au 30 déc)

Deux mots se détachent : "minchi" (usé, abîmé, du latin minutiae) et "patrasser" qui signifie "se salir en tombant". Pour information, une "patrasse" est une chute.
Notons que le terme "vatré" (maculé de boue - de l'anglais water = eau), arrive en 3e position.
Par ailleurs, l'auteur le plus recherché ces temps-ci est Hippolyte Gancel. Profitez-en pour jeter un oeil sur notre collection de 60 auteurs normands.