Infos                 Films    Trouver
   2018    2001-2017             vidéos            livres rares

 

       Infos de 2010


28/12 - points de vente
Nos CD et nos livres sont en vente (aussi) dans de vraies bonnes boutiques du terroir. Consultez-en la liste ici.

28/12 - Journée normande
Une Journée Normande aura lieu le 15/01 à la Haye-de-Routot, magnifique village de l'Eure. Collation normande, sortie du bingot, jeux normands, choule, danses normandes et Maît' Gires en concert en français et en normand pendant le repas.

16/12 - Dédicace du livre d'A. Poulain
Les "Histouères rêvablles" d'Alphonse Poulain viennent d'être publiées aux éditions Magène, en normand (lire ci-dessous). Vous êtes invités à venir découvrir ce bel ouvrage le jeudi 23 décembre, à 15 heures, à la salle de la mairie de St-Georges-la-Rivière, en présence de l'auteur et de ses amis de Magène et de Prêchi Normaund. Nous espérons que vous serez des nôtres. I.L.
Il sera également en vente sur le marché de Portbail le dimanche après-midi 19 décembre.

5/12 - salon du livre de Cherbourg
foire Cherbourg
Les Auteurs en Cotentin se bougent ! Venez les rencontrer samedi 11 à Cherbourg de 10 à 19h. Magène et Les Amis du donjon y seront avec leurs livres, CD, revues en normand : à découvrir à la salle des fêtes en centre ville !

4/12 - Histouères rêvablles
riles d'étaé
En Cotentin, le conteur est bien connu depuis des décennies mais n'avait pas encore publié ses meilleures histoires : c'est chose faite avec ce livre très attendu. On y retrouve l'atmosphère du conteur, son humour, sa poésie. Dans la préface du livre, Isabelle Lequertier montre bien la richesse du propos. On ne s'ennuie pas un instant à la lecture de ces histoires particulières et originales. Le livre tient toutes ses promesses. D.B.

Le livre d'A. Poulain sera disponible au "Salon des livres d'ici" samedi 11 décembre à Cherbourg, salle des fêtes (Place centrale - 10 h à 19 h).
Ou à commander (19.50 €) dans notre boutique

1/12 - Les bulots ?
Bulot est le nom normand ; en français : buccin. Mais la récente diffusion de la vente du bulot fait que le mot a gagné sur buccin ! Synonymes en Normandie de bulot (mot scandinave ? cf "wulloq" en flamand : spirales...) :
- calicoco (cali = qui tourne)
- coquecigrue
- goglu
- raun (car idée de rond comme les cornes du bélier eun raun et idem a ram en anglais)
- raun-bavous
- raun-à-capé, raun-capa
- berlan
- calicaton
- torion tornion
- coucou
- mangeous de noyé
Cf. René Lepelley et Francis Bénard. Espèces marines de Normandie. Corlet, 12 €.
Cha serait byin d'avei eune affiche par nom français d'aveu photos et noms pou la Normaundie.
Ch'est paé le prémyi coup que cha s'adoune : crevette a remplléchi chevrette, pieuvre a remplléchi poulpe grâce à Victor Hugo (Les travailleurs de la mer, à Guernesey). Rémin
1/12 - Prochain CD Magène
Il sortira début 2011 avec tous ses tubes car, n'en doutez pas, ce nouveau CD sera un grand cru. Théo en grande forme y chante Côtis et bien d'autres poètes normands. Même en studio, on se repasse les chansons quand il est parti... Un premier aperçu du contenu ici.
22/11 - Marcel Dalarun à la une
riles d'étaé
Nous l'annoncions, le voici ! Marcel nous offre ici les derniers (sans doute) de ses plus beaux textes. Car le poète, désormais aveugle, n'écrit plus. Equilibrés pour les chansons, d'une vraie parole normande, d'une construction rigoureuse, ces textes vont vous suivre longtemps. D.B.

A commander (10 euros seulement) dans notre boutique

29/11 - Près de 300 visites sur magene.com ce dimanche !
La diffusion de "Bienvenue chez les Ch'tis" à la télé rend service aux langues régionales. Comme d'habitude, dès que l'on diffuse les Ch'tis, les visites explosent sur notre site. C'est bien normal : on veut en savoir plus sur ces langues régionales magiques qui expriment si bien les choses. Prochain film qui dynamiterait l'Audimat : "Bienvenue chez les Normaunds" : alors, Dany, prêt à relever le défi ? On serait nombreux à tes côtés. D.B.
22/11 - l'Eisteddfod de Jersey
jersey
Fondé en 1908, l'Eisteddfod de Jersey est un concours annuel artistique et artisanal. Depuis 1912, parmi les sections il y a une section Jèrriaise. Actuellement les concurrents des concours en langue jersiaise participent à trois niveaux (juniors, étudiants adultes, adultes) au cours d'une journée et deux soirées dans des compétitions d' èrcitâtion, lectuthe prépathée, lectuthe à livre ouvèrt, dgialogue împromptu, èrcitâtion en tchoeu, et dgialogue prépathée. Il y a aussi du théâtre et de la chanson. G.J.

22/11 - Et le prochain CD de Magène ?
Tout le monde est déjà d'accord : "La dentelyire" sera un grand cru, à écouter jusqu'à plus soif. Autour de 18 chansons accompagnées par Jean-Louis Dalmont et ses musiciens. Un Théo Capelle en grande forme qui les sert avec talent et respect. Et puis des auteurs qu'on aime entendre : Alphonse Allain, Côtis-Capel, Marcel Dalarun, A. Asplet le Gros, George Métivier et quelques autres. Fidèle à ses objectifs, Magène veut valoriser l'écriture poétique normande de ces grands créateurs. Avec un beau livret créé par Rémi Pézeril.
14/11 - Riles d'étaé
C'est probablement le dernier ouvrage de Marcel Dalarun, désormais aveugle et fatigué. Mais ne doutons pas un instant de la qualité des textes présentés : c'est du normand qui force l'admiration. Dans ce mini-bouquin de 12 euros, Marcel Dalarun nous offre ses poèmes ultimes, tous marqués de son talent. Je les ai lus et relus, chaque fois stupéfait par l'écriture habile et inspirée du poète. N'en doutons pas : si le normand semble disparaître peu à peu du paysage culturel régional, celui de Marcel restera. "Riles d'étaé", c'est le chant ultime du grand poète. C'est un ouvrage, largement illustré, à posséder absolument chez soi. D.B.
--> boutique Magène
13/11 - Sauver le normand !
Dans le Cotentin, nos auteurs vieillissent et peuvent aussi disparaître. Vous le savez, les langues sont mortelles aussi. L'écrit et le son aident à la conservation des oeuvres mais la pratique vaut mieux encore. C'est pourquoi nous éditons. C'est pourquoi, surtout, nous enregistrons ! Le spectacle de Théo Capelle est remarquable à plus d'un titre et le public prend vite la mesure d'une culture prodigieuse que la modernité plonge petit à petit dans l'oubli. Il y a quelques siècles, des millions de personnes parlaient le normand au quotidien. Ce nombre a fondu et l'on peine à évaluer l'effectif des "syins qui prêchent co". Dans ces moments-là, on apprécie qu'il reste quelque chose : un groupe qui chante en normand, des disques, des bons bouquins... Car, peut-être le saviez-vous déjà : parler normand rend heureux ! D.B.
28/10 - Tous à la foire de Cherbourg
La foire de Cherbourg, c'est sans doute le plus bel endroit du monde où l'on vient spécialement (Car, vous l'aviez remarqué : il y a de l'eau tout autour...). Cette année, pour la première fois, Magène y tient un stand. Pas très loin, on trouvera aussi celui des Tèqueurs et Chouleurs de Normandie. En un mot, c'est une vraie belle foire où l'économique et le culturel régional font bon ménage. Ils sont comme ça, les Normands !
25/10 - Magène en concert à Caen le 26 oct
Concert Magène et dédicace de Roger Jouet « Entre rêve et ruralité » ce mardi à Caen.
Roger Jouet a obtenu le Prix littéraire du Cotentin le 10 octobre pour "Histoire de la Normandie, des origines à nos jours" (Editions OREP). Mais c’est un livre de nouvelles qu’il dédicacera ce mardi 26 octobre, à Caen, en l’église Saint-Sauveur : « Entre rêve et ruralité ». Entrée libre entre 17 h et 19 h 30.
Roger Jouet et Emmanuelle Chevalier, fondatrice des Editions Le Vistemboir, ont découvert cet été le groupe Magène à Saint-Vaast-la-Hougue. Les chansons les ont enthousiasmés : l’humour et le rêve, les mélodies et les mots normands, quoi de plus savoureux ?
Théo Capelle au chant sera accompagné par Jean-Louis Dalmont à la guitare et au chant, Manuela Lecarpentier à l’accordéon et au chant, Dany Pinel à la contrebasse. Roger Jouet lira l’une de ses nouvelles « Antoine et son cochon ».
L’église du vieux Saint-Sauveur, près de la Place Saint-Sauveur, se trouve à l’angle de la Rue Froide et de la Rue Saint-Pierre : voilà l’occasion d’une petite escapade à Caen.   R.P.
été 2010 - Magène à Saint-Vaast

Magène à St-Vaast
Août 2010. Magène En concert à Saint-Vaast-la-Hougue
      © photo J.C. Léger
6/6 - Les Rouaisouns du Pucheux !
Gros programme et belle ambiance estivale à Fontaine-le-Bourg, ce joli village du Pays de Caux où la langue normande était à la fête. Jersey, Guernesey, Cotentin, Caux, les associations normandes y avaient délégué leurs conteurs, leurs chanteurs et leurs musiciens. Le samedi soir, une pièce de théâtre en normand de Jean Avenel constituait le clou de cette manifestation. Denis Ducatel et l'association le Pucheux ont réussi leur pari : prouver que le normand reste encore bien vivant et un solide maillon de notre patrimoine. Oui, notre langue du pays demeure plus que jamais un pan essentiel de la culture normande  D.B.
31/5 - Yannick Bonnissent chante Côtis-Capel
teurque bonnissent
L'excellent CD de Yannick Bonnissent Eune teurque est sorti : dix poèmes de Côtis-Capel mis en musique avec une grande sensibilité et chantés par Yannick, eun gâs de Gréville-Hague qu'a de l'assent ! Il s'accompagne à la guitare, entouré d'arrangements soignés : violoncelle, flûte, harmonica, percussions,... Une musique contemporaine au service d'une poésie intimiste, le tout mins dauns la bouête par Jojo Travers de l'Albert's Studio. Un beau texte en français, hommage à Côtis-Capel, clôt le CD. Près de 300 spectateurs l'ont applaudi les 21 et 22 mai à Gréville : un concert émouvant au pays d'Albert Lohier (Côtis-Capel), en présence de la famille Lohier-Godey, de Charles Cerisier, de Jacques Jean et de l'équipe de Magène.
Le CD coûte 13 € (+ 3 € de port) en s'adressant à : Association "Airs du Câté", Hameau Néel 50440 Gréville-Hague, tél : 06 31 36 48 23 - airsducate@gmail.com. Faîtes assavaer ! R.P.
18/5 - Sully : Magène fait le plein.
Formidable soirée à Sully où les toniques organisateurs ont dû ajouter beaucoup de chaises, un peu surpris par le public venu si nombreux. Théo Capelle et ses 3 musiciens ont présenté un récital de près de 2 heures avec plusieurs nouvelles chansons qui ont fait mouche : "Dauns l'herbe de sante-Marie", "Men vuus poumyi", "Petites gens". Et toujours des anciens tubes très applaudis. 3 rappels et un public sous le charme.
On attend désormais le nouveau CD actuellement au mixage où l'on retrouvera des chansons de grands auteurs : Alphonse Allain, Côtis-Capel, Joseph Mague, Marcel Dalarun, mais aussi d'auteurs peu chantés : Daniel Picot, Edwin John Luce entre autres. Ce disque s'annonce déjà comme un grand cru d'autant plus que Théo n'a rien enregistré depuis longtemps.
6/5 - Succès de la Fête du lait de mai aux Pieux
L'après midi Sébastien (de La Haye du Puits) nous a fait entendre ses chansons (en français) sur le thème des légendes normandes : beaux textes et interprétation pleine d'énergie accompagnée à la guitare.
Maît' Gires (Jean-Philippe Joly) a chanté touote eune pouquie itou de créations originales et variées : de la révolte des Nu-pieds (contre la gabelle au 17è s. que Louis XIII voulait imposer dans l'Avranchin aux ramasseurs de sel, les Nu-pieds) à celle de Phélippot le Cat à Thidbou au temps de la présence anglaise au 14è s.(un poète qui a payé de sa vie sa liberté d'expression).
Le groupe Rossel a chanté avec humour, et de belles voix sous la direction d'Alain Jeanne, les mélodies d'Alfred Rossel ou Joséphine Eustace : à quand un enregistrement de ces trésors ?
Les élèves du Collège Le Castillon des Pieux ont lu "Les quate cattes d'Agathe" et Halvard (7 ans) a récité avec entrain "Treis petits cats" (plage 1 du CD Caunchounettes de Magène). Touénette Grisé et Joel du Bord de l'Ouve (Les Amis du Donjon) ont dit leur dernières créations.
Les jeux normands ont eu leur place sur l'herbe près de l'église et à l'intérieur l'après midi : toute une panoplie de jeux en bois normands fabriqués par Gérald Durel, Jean-Philippe Joly et Joel Simon.
Le lait de mai : une initiative du groupe Rossel qui est passée d'un pique-nique confidentiel à une fête originale associant langue normande (auteurs d'hier et d'aujourd'hui), tradition du lait "un nectar à consommer sans modération", jeux, danses et costumes colorés des années 70 (1870 !). En complet décalage avec la société sans goût et sans saveur qui nous envahit...
Le lait de mai : une initiative à reprendre dans toute la Normandie, ch'paé ! Rémin Pézeri
27/4 - Fête du lait de mai
Elle aura lieu aux Pieux le samedi 1er mai, à 11 h. En voici le programme :
- 11 heures, animation devant l'église
- Midi Lait de mai. Repas salle Paul Nicolle. Apporter repas et couvert, possibilité de griller sur place.
- Toute la journée, salle Paul Nicolle, Démonstration de dentelle au fuseau.
- Après-midi. Jeux normands, Chants et contes en langue normande.
Organisation : Société Alfred ROSSEL, Tèqueurs et chouleurs de Normandie, Municipalité des Pieux.
3/4 - L'événement d'avril : Dauns men loceis normaund
allain loceis
Notre poète de la Hague publie aujourd'hui son 8e recueil. 55 textes en 210 pages. Des souvenirs de famille, de guerre de pêche. Une belle collection de poèmes sur les mois. Une autre, plus originale, sur les vieux métiers. Et toujours des portraits d'âmes blessées et d'épicuriens qui en redemandent ! Et toujours cette Hague qui chante dans ses mots ! Bref, on replonge avec plaisir dans l'univers de l'auteur.
A noter que le sublime "Les ouvriyis" et 2 ou 3 autres de ses chansons figurent sur le prochain CD de Magène actuellement en cours de finition.
Voir aussi le portrait d' d'A. Allain et comment commander "Dauns men loceis normaund".

1/4 - Obama convaincu
La visite de Sarkozy aux Etats-Unis a eu du bon. Après maintes tractations, il a enfin pu convaincre le président américain d'instaurer le normand comme 2e langue obligatoire dans toutes les écoles du pays. Cette mesure était très attendue car la France n'a de cesse de promouvoir ses langues régionales. D.B.
29/3 - Où les trouver ?
Beaucoup parmi vous rêvent de dénicher tel ou tel bouquin introuvable. Cette nouvelle rubrique, déjà alimentée, est la vôtre ! Faites-nous part, vous aussi, de vos trouvailles.
26/03 - Sus la mé sur YouTube
Tout le monde a dans les oreilles le tube d'Alfred! Pout tout savoir sur l'histoire de cette chanson, voyez aussi la page consacrée à Alfred Rossel, l'initiateur de la vraie chanson normande dont nous sommes tous les héritiers.
24/03 - Magène à Bény/Mer
Salle comble et formidable ambiance pour cette veillée. Théo et ses musiciens ont su séduire le public par leur tour de chant original (pensez donc, 100% en normand !) et les nouvelles chansons à paraître sur le tout prochain CD. Bel accueil du maire de Bény et de l'ADTLB.
23/03 - Contes & histoires à Cherbourg
Un près-midi de contes, histoires et chants en langue normande est proposé par les membres de l’atelier langue normande de la société Alfred Rossel. Arlevaée du prêchi normaund, samedi 27 mars, à 15h, dans le grand salon de l’hôtel de ville, Cherbourg-Octeville. Gratuit.
19/03 - Patrimoine Normand n°73
Encore un numéro passionnant qui réjouit l'oeil et l'esprit. Nous notons le reportage bien documenté du Docteur Fuzeau sur le dgernesiais, une variante du normand. J. Bavay nous raconte le Petit Capé de Brix , un célèbre groupe folklorique du Cotentin qui chante aussi en normand. Côté vieilles pierres émouvantes et ruisselantes d'histoire(s), les amateurs ont aussi de quoi enrichir leur curiosité et leurs connaissances. D.B.
18/03 - Ecologie et jeux normands
Les deux font assurément bon ménage ! Le Salon des énergies renouvables se tiendra les 3/4/5 avril à Barneville-Carteret, à la salle omnisport du bourg de Barneville. A cette occasion, une animation extérieure sera assurée par les Tèqueurs et Chouleurs de Normandie, une association qui développe fortement ses activités dans toute la Normandie.
18/03 - Gros succès pour l'atelier normand
(voir au 13/3) Catharine Masson, chercheuse américaine en linguistique, a réussi son pari : la salle était pleine ! Catharine et Rémi Pézeril ont dressé un état de la situation actuelle de la langue normande. Invité surprise, l'écrivain Maurice Fichet a dit plusieurs textes en normand. Enfin, chacun a pu s'exprimer librement autour de cette belle langue à conserver, malgré l'acharnement institutionnel pour l'éradiquer.
13/03 - Ateliers "Prendre Langue" mardi 16 mars à Caen
Depuis janvier 2008, les ateliers "Prendre langue" ont comme objectif une exploration des langues à travers leurs manifestations culturelles (musique, livres, poésie orale, cinéma…). Prochain atelier : le Normand du Cotentin Mardi 16 mars, de 18 à 20h, avec Rémi Pézeril. A partir du film d'une randonnée qui s'est déroulée dans le Cotentin, nous découvrirons la performance de Simone Tourde. Et nous poursuivrons avec la chanson "Felipé" d'Alphonse Alain, interprétée par Daniel Bourdelès. Autres ateliers : samedi 17 avril, de 10h à 12h : le pounou (Congo et Gabon). Intervenantes : Nadège Ibondou et Arnaud Moussavou. Mardi 18 mai, de 18h à 20h : l'arabe algérien. Intervenante : Chérifa Ait Ameur.
Les ateliers ont lieu à la Maison des solidarités (Salle n°2 au 2ème étage), 51 quai de Juillet, à Caen. Entrée libre.
10/03 - Théo en récital à Banville
Formidablement accompagné par ses 3 musiciens, Théo Capelle a chanté anciennes et nouvelles chansons (du prochain CD), alternant humour et émotion comme il sait si bien le faire. Un public conquis !
Prochains concerts.
8/03 - Un anglais bien familier !
Stéphane Jourdan évoque la parenté entre le normand et l'anglais. Grâce à notre bon vieux Guillaume, une communauté de Normands s'est installée chez nos voisins, y emmenant sa langue du pays. Que reste-t-il aujourd'hui de cet héritage linguistique ? Vous saurez tout ici.
7/03 - Bernard, ni dieu, ni chaussettes.
Sortie nationale le 24 mars de ce film documentaire de 87 mn réalisé par Pascal Boucher. Pour ce qui est de la vie rurale, Bernard est un peu le "Paul dans sa vie" de la Loire, un paysan farouchement attaché à sa liberté et aux valeurs humaines. Mais Bernard est aussi le gardien de la mémoire de Gaston Couté, ce grand poète beauceron qui a connu ses heures de gloire dans le Montmartre de la Belle Epoque. Alors, Bernard écume les salles des fêtes de sa région pour faire entendre les textes en patois beauceron de l'auteur. Il a d'ailleurs enregistré un CD de 15 titres cette année.

6/03 - La Mère Denis sur le périph !
Oui, notre lavandière maison, plus célèbre que les Beatles, s'est encore affichée au bord du périphérique parisien. Une vraie machine à essorer les neurones encrassés ! L'occasion de revenir sur la vraie vie de la Mère Denis.
1/03 - La Vouée du Dounjoun 100% en normand !
voix du donjon 5
La Voix du Donjon publie son Hors-série N° 5 tout en normand... La Vouée du Dounjoun ! Plus de 40 poèmes et 7 récits ; vous retrouverez un grand nombre de poèmes sur les mois de l'année que notre site magène avait mis en ligne, avec quelques dessins (que l'on peut colorier !). 40 pages A4, couverture couleur avec une aquarelle et un poème de Joséphine Eustace (auteur de la célèbre chanson Les gâs du bout de la Manche imprimée itou dans ce numéro), 9 € port inclus dans notre boutique.

23/02 - Ca bouge à la Chouque !
La Chouque, tonique association de l'Eure, nous propose son programme d'activités pour 2010. Des jeux normands (avec les Tèqueurs et chouleurs de Normandie), des veillées avec de la belle chanson du cru, des rencontres. La Haute-Normandie va être à la fête !

22/02 - Vocabulaire des crêpes
I fâot : eun haityi (poêle en fonte), eune écouoche (petite pelle à galette), de la flleu (farine), eun miot de buure (beurre), du lait, quiques oeus et - pourqui paé - eune lerme de calva.
19/02 - L'aungllais à l'école
Guy du Hammé de Hâot (ancien prof d'anglais...) nous propose un texte humoristique inédit (en normaund, dame byin seûr) qui rappellera bien des souvenirs à certains.
11/02 - Théâtre en normand avec la Trivelaine
C'est rare et donc à ne pas râter ! A Picauville, la Trivelaine, troupe de l'association Patrimoine, joue trois scènes de François Enault et des histoires en normand samedi 13 à 20 h 30 et dimanche 14 février à 15 h (treis heures dé la relevaée !).
06/02 - Disparition de la langue "Bo".
Boa, la dernière locutrice de la langue "bo", une tribu des îles Andaman (océan Indien), appartenant à l'une des plus vieilles cultures du monde, vient de mourir. Donc, on ne parlera plus le bo. On estime que 90% des langues disparaîtront sans doute au cours de siècle, sur les 6000 encore parlées.
Alors, braves gens, profitons-en "pouor prêchi normaund" ! En 2100, il n'y aura plus que des CD illisibles et des livres rares pour rappeler combien le normand était une langue d'une richesse insoupçonnée.
5/02 - 500 personnes au concert pour Haïti !
marins du cotentin
Vraiment un grand concert pour Haïti avec Magène et les Marins du Cotentin ! Catherine Verlinde (ass. Ti'moun - voir au 25/1) a évoqué ce qui ce passe la-bas : assez étonnant de voir que les enfants parrainés par Ti'Moun ont demandé si leurs parrains allaient bien. Pour eux ils imaginaient que le monde entier avait pu être touché par le tremblement de terre...
Théo, qui passait comme il dit "en vedette américaine" avant les Marins, a ému le public avant la chanson "Péris en mé" : que se sont dit ceux qui étaient coincés sous le béton avant de mourir... ? Tout coume les pêquous qui coulent en mé, ... "mais le temps a deu leus sembllaé byin loung és survivaunts et és syins qui sount morts". R.P.
5/02 - Et Théo dans tout ça ?
Le prochain CD de Magène est dans le fournil. Notre chanteur maison est en plein boum avec ses musiciens. Il s'agit de sélectionner et d'enregistrer les bons titres parmi une vingtaine de nouvelles chansons. On connaît déjà quelques valeurs sûres : La dentelyire (J.Mague), "Les ouvriyis" (A. Allain) et Péris en mé (Côtis-Capel), déjà chantées en direct dans les émissions de France3 BN. D'autres chansons font aussi partie du récital actuel : Boués-jaun (Côtis-Capel), La bergyire (trad), chantée en duo avec Manuela, L'houme de dedauns la leune (du jerriais Edwin John Luce). Et encore bien d'autres tubes pour demain !
1/02 - Concours Gires Ganne
Notre grand concours de poésie normande a rempli toutes ses promesses : 8 auteurs y ont participé, ce qui représente 40 textes inédits ! On doit souligner la qualité des poèmes. Des images, du style, du vocabulaire, Gires Ganne serait fier de nos poètes d'aujourd'hui !
A. Allain, grand auteur contemporain (5 ouvrages publiés), A. Poulain, autre auteur confirmé, et J. de la Py-Ouitte, révélation de ces dernières années, emmènent dans leur sillage des talents certains : Paulène, Merlicoquet et surtout J. Ph. Joly qui apporte une évidente modernité à la création en normand.
Vous retrouverez l'intégralité de cette production dans notre rubrique Textes.
25/01 - Les Marins du Cotentin et Magène en concert pour Haïti
L'association Ti'Moun est très active en Cotentin depuis plus de 12 ans pour aider deux orphelinats-écoles à Haiti, payer une infirmière... Des relations très fortes se sont nouées...
Les Marins du Cotentin et Magène chanteront pour Ti'Moun samedi prochain à 20 h 30 à Bricbé (Bricquebec), salle Jean Eliard (en haut de la place Sainte-Anne).
Vous pouvez aussi envoyer des chèques à Ti'Moun, Catherine et Marcel Verlinde, Hôtel de la Mare, 50260 Les Perques, ou parrainer un enfant chaque mois : 25 € ou la moitié permettent de payer sa nourriture et son école. R.P.
Lire aussi Ti-moun, un poème de Rémi Pézeril.
24/01 - Une exclusivité mondiale !
On compte sur les doigts de la main ceux qui possèdent la collection complète des 24 cartes postales de Joseph Mague, les fameuses chansons du Bessin. C'est la première fois qu'elle est diffusée en intégralité sur la toile ...et c'est sur notre site ! Diaporama ici
17/01 - Redécouvrir Louis Beuve
cathédrale de Coutances
Son nom est connu, mais qui était-il ? Un poète exigeant, passionné, sans aucun doute. Il a inspiré Côtis-Capel et laissé son empreinte dans la culture normande. Photos inédites, textes de chansons, redécouvrez le poète ici.

06/01 - Conférence sur Barbey d'Aurevilly, par Mme Barré.
Le Pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin propose une conférence sur les "Contes et Légendes normandes dans l'œuvre de Barbey d'Aurevilly". Jules Barbey d'Aurevilly n'a jamais cessé d'affirmer son appartenance à son pays d'origine. Nourri du souvenir des diries de son enfance, l'essentiel de son imaginaire romanesque prend racines dans son sol natal, à la fois fertile et irréductiblement sauvage. Pour cet écrivain qui tachait "de faire du Shakespeare dans un fossé du Cotentin", contes et légendes locales représentent ainsi un matériau privilégié, ferment de l'univers fantastique qui, de la Vieille Maîtresse au Prêtre marié, ne cesse de nous surprendre et de nous fasciner.
Dim. 10/01, 15 h, cinéma le Normandy, St-Sauveur-le-Victe.
04/01 - Carteret byintôt niée souos l’iâo !
Avec sa plume précise, Jean de la Py-Ouitte nous relate une catastrophe imminente. Ce n'est ni un gag, ni un scénario pour film américain. C'est en route ! A lire ici
01/01 - Billet d'humeur pour 2010, par Rémin Pézeri.
Bon, cha m'ameuse byin de mette men gran de sé, biâo que ch'est byin trisse et erjuant de veî chenna qui se passe achteu.
Touot le moude entyi le sait, ch'est paé coume âotefeis iyoù que je prêchiouns à byin des jodus, mais ch'est coume le tabac qui tue 60 000 Fraunçais l'aun, les môques à mié qué no countineue de pouésounaer, l's OGM, l's autos (primes de mille etchus pour en acataer et lé quemin de fé li deit payi ses railes et deit mountaer ses pris de 2% le 5 dé jaunvyi), et la loué pouor oumblligi l's entreprises à faire travailli l's handicapaés qu'est arpoussaée à pis pus... Et... Et... Tréjous eun milliard d'affammaés et qu'ount paé d'iâo boune à beire ! Et coumbyin pou l's arméments ? Et les rafales et les chars oû Clerc, et la boumbe atomique et les souos-marins, cha couote chi et cha ne sert dé ryin pouor empôsaer les Chinoués dé nous mouogi la lanne sus le dos et de se servi de la penne dé la mort même sus eun Aungllais à mitaun alleumaé et estropiaé de chervelle ! (Achteu il en a pus de chervé, il est oû paradis, i verra paé cha qui va s'en venin achteu maisi...)
Heulo, no-z-est paé byin sus la bouone rouote !
"Ô, qué j'syis génaée !" coume disait ma veisène !