Infos                 Films    Trouver
   2018    2001-2017             vidéos            livres rares

 

       Infos de 2012


29/12 - Si on parlait d'amour ?
Ce site est très plaisant à visiter, à parcourir et à revoir. On apprécie ses développements et le maintien de notre langue vivante, le fait qu'il prolonge le lien avec nos anciens. Je n'ai jamais parlé Normand, je l'ai entendu, sous différentes formes, sur les marchés, dans les rues, à la campagne... il est (était) la langue du quotidien, de la terre et de la mer. Il est aussi désormais, et surtout, le parler des histouères, des contes et des chansons, celui de la transmission. Il est toutefois un domaine qui est peu représenté (mais je ne suis guère spécialiste), c'est le registre de l'amour, celui de la rencontre amoureuse, de la déclaration. Je n'ai entendu qu'une fois une dame très âgée relater en 3, 4 mots la façon dont son cousin avait dit je t'aime à sa future : ces mots, cette émotion, le phrasé se sont imprimés en moi. Depuis, je recherche en vain cette langue amoureuse en Normand. Peut-être qu'au hasard de vos rencontres, de vos collectes (et en dehors des textes qui ne donnent pas le phrasé ni la simplicité naturelle de la diction à une personne qui ne maîtrise pas la langue normande à l'oral), en avez-vous entendu ? Peut-être aurez-vous l'occasion de nous en faire entendre ou avez-vous connaissance d'une collecte autour de ce thème ? Quoiqu'il en soit, je tenais à vous remercier pour votre site et votre travail. Sincèrement, en vous souhaitant une bonne fin d'année. Patrice C.
19/12 - Bouone et Bouonotte, c'est sorti !
Ca y est, l'excellent livre de Maurice Fichet est sorti et disponible ! Un sacré cadeau original pour les fêtes. A voir dans notre boutique.
18/12 - Brochure auteurs normands
Il nous reste quelques exemplaires de "Auteurs normands : vous avez dit patois ?", une anthologie des auteurs qui ont écrit en normand de Rouen à Guernesey en passant par l'Orne et le Cotentin. Prix 9,50 €. Ce gros livret A4 est le complément d'une expo qui circule en partenariat avec le Collège Le Castillon, Les Pieux. Pas de frais de port comme tout ce qui se vend maintenant sur magene.com. R.Pézeri
A voir dans notre boutique.
12/12 - Soirée patois à Alençon
soirée exceptionnelle pour notre groupe patois le 19/12, à 20h30, au local du Point d'Alençon, 27 rue des Tisons (ancienne école près de l'église de Montsort, au fond de la cour).
Nous accueillerons, comme prévu, deux passionnés et spécialistes du patois de la Sarthe: Frank Pohu et Serge Bertin. Ils nous raconteront les particularités de ce parler, nous feront écouter des enregistrements et échangeront avec nous sur ce sujet.
Venez tous et amenez vos amis. Entrée gratuite. Mikeleb
6/12 - La langue tibétaine se meurt
Dans une lettre au nouveau président chinois Xi Jinping, les plus grands spécialistes du Tibet l'exhortent à préserver la langue tibétaine, menacée de disparition.
...Tout comme le normand dans son petit coin de France, chers élus.

2/12 - Ecalyis ou écamés
Les écalyis ou écamés sont des grandes pierres plates que l'on peut enjamber ou affourqui dressées dans les murs des cimetières près des barrières d'entrée. Quelle est leur utilité réelle ? La clôture (mur...) ne suffit-elle pas ? Est-ce seulement pour empêcher les animaux d'entrer ? Y a-t-il un sens religieux ? Une explication serait que l'on peut poser sur cette pierre le cercueil d'un défunt entrant dans le cimetière...? Magène vous invite à les recenser et les photographier en Normandie. Et peut-être à aider Philippe et le groupe langue normande de Caen à trouver le véritable motif de ces pierres mystérieuses...
Contactez Philippe : "phsignargout@sfr.fr"
26/11 - Nouveau clip de Badlabècques
Ce groupe de Jersey chante en jerriais, une variante insulaire du normand. Ce clip fort bien conçu confirme le talent de ces nouvelles stars de l'île. A voir ici

22/11 - Sortie du livre de Maurice Fichet
Bouone et Bouonotte (Bonne et Bonnotte), c'est l'histoire d’une famille du XIXe s. en Val-de-Saire. Roman bilingue (normand page droite et français page gauche).
Maurice Fichet est comme Obélix : il est tombé dans la potion magique ...de la langue de ses grands-parents. Tout jeune, il a vécu avec eux à Réville (et dans le phare de Gatteville pendant les vacances), thème de son premier livre "Mes gens"... R.Pézeri
Souscription ici

16/11 - Le normand de Duclair
Le Canard de Duclair est un site sympathique qui propose, parmi bien d'autres infos, un lexique du coin. C'est forcément une bonne idée : tapez "melao.free.fr/patois.htm" pour en savoir plus.
15/11 - En beir-ous eune moque ?
Utilisez-vous ce mot moque dauns voute countraée ? Il est étonnant de constater que moque ne se trouve pas dans les plus gros dictionnaires du XIXe siècle de Normandie de l'Est (Yard, de Fresnay, ou Robin). Il est dans Fleury (La Hague) mais celui-ci précise : tasse de cidre (Cherbourg).
Donc mot inconnu dans La Hague, c'est un mot plutôt nouveau à l'époque (venu par les marins dans les ports comme Cherbourg, d'autant que moque, mug est un mot scandinave ?).
Marcel Dalarun dans son glossaire des mots de la poterie utilitaire à Mourot (Cotentin) ne met pas moque ; par contre il y a godé, godiâos : tasse à café sans anse et pintoun : grande tasse à cidre (avec grande anse). Le potier Travers-Pintoun se promenait d'aveu sen pintoun coulaé dains la cheinteure dé ses tchulottes !
Maintenant moque est connu partout, par exemple à Senneville-sur-Fécamp (enquêtes vers 1990 par Michèle Schortz, thèse). Certains potiers comme Lionel Jean à Sottevast font des pintouns et des godiâos, des guichouns ou dichouns (soupières en terre individuelles), des pots-puchyis (pouor halaer le beire) et des gohans ((gamelles ventrues en terre avec anse et couvercle pour porter les repas). Et i fait itou des goubelins inspirés du CD Le petit goubelin, Caunchounettes, Magène. R.Pézeri
- pintaer : ve. Boire avec excès. V. beire, beuchounaer.
- pinte : n.f. Pichet à cidre. V. chopène.
- pintelotaer : ve. Boire à l’excès.
- pintoun : n.m. a) Cruche à cidre d’une capacité d’une pinte environ. b) Grande tasse en terre de Néhou. Ch’est su coume pintoun, c’est sûr. V. pintounet. c) Burette à huile.
- pintounet : n.m. Petite tasse en terre pour les enfants. V. pintoun.
9/11 - Recherchons Joseph Mague !
Notre association a pour projet un prochain Cd entièrement consacré à Joseph Mague, un excellent auteur du Bessin dont on ne trouve aucune photo nulle part ! Si vous possédez des photos de Joseph ou d'autres infos peu connues sur sa vie, nous sommes preneurs. Petits cadeaux en échange, bien sûr.
Ecrire à "courrier@magene.com".
1/11 - Badlabecques au top
Badlabecques
Ce groupe de Jersey, qui chante en jerriais, est en train de soulever une vague d'enthousiasme inédite dans cette île. C'est du grand art et on ne serait pas surpris qu'il se fasse un jour un nom en Europe.

27/10 - Du normand dans Grand Ouest
Dans son n°2, cette belle revue propose La pêque oû launchoun (la pêche au lançon) écrit par Maurice Fichet. Mais couic, il n'y a que la première partie ! Vous la retrouverez en entier dans le livre de nouvelles en normand que Magène va bientôt éditer, "Bouone et Bouonotte". Ce roman décrit la vie rurale il y a un siècle, de l'enfance de Bouone, battue par son père, jusqu'à sa vie de grand-mère. Ce roman est suivi de 11 brefs récits. Il se place dans la suite de "Zabeth", d'André Louis et de "Flleurs et plleurs de men villâche" d'Aundré Smilly (H. Gancel), avec une richesse de vocabulaire époustouflante ! En page gauche, traduction en français... R.Pézeri
25/10 - Ah, Frémine !
Charles Frémine, le "petit Maupassant" de Bricbé, est couneu pour ses récits coume "Le Sorcier" que l's Amins du Dounjoun ount mins en loceis normaund : Le Chorchyi (La Voix du Donjon n° 30, 5,50€). Mais Alain Bavay a pu retrouver "Promenades et rencontres" et faire rééditer ce livre qui vous emmène en Cotentin et dans le Paris de 1880 (souscription 15€ + port 5€ chèque à Mairie, 50260 Briquebec).
Quiconque recherche par des moyens modernes des renseignements sur Charles Frémine apprend inévitablement qu’il est l’auteur de Promenades et rencontres, mais qui a lu Promenades et rencontres ?
Publié en 1905, peu avant la mort de son auteur, cet ouvrage demeure, selon la formule de Pierre Leberruyer, le plus introuvable des livres de Charles Frémine.
Il soutient pourtant la comparaison avec d’autres livres de notre auteur bricquebétais d’adoption qui ont connu un meilleur sort, en particulier La Chanson du pays, publiée en 1893, reprise et complétée en 1903 dans Poèmes et récits, rééditée en 1973 par Manche-Tourisme puis sous le nom de Contes et légendes de Normandie en 2001, en collection de poche.
Promenades et rencontres est une œuvre d’une grande diversité :
- Vers la côte évoque des lieux et des hommes du Nord-Cotentin.
- Dans les îles décrit les îles anglo-normandes, que l'auteur verrait bien revenir à la mère-patrie normande.
- Tableaux parisiens, qui occupe plus de la moitié du volume peint en textes brefs le Paris de la “Belle époque”.
- L’ouvrage se termine par le récit de deux voyages en des lieux qui ne sont guère familiers à Charles Frémine, Normand et Parisien : dans les Alpes (Le Mont Blanc) et dans le Midi (Vers le Soleil) où il espère atténuer le mal qui le ronge.
Cette variété des descriptions et des situations contribue au charme de Promenades et rencontres. Si dans les deux premières parties on retrouve Charles Frémine le rural, amoureux de sa région, à l’aise avec les Normands de toute classe sociale, fin connaisseur des plantes et des oiseaux et si dans les suivantes apparaît surtout un autre Charles Frémine, l’écrivain, l’esthète, l’ami des artistes, l’homme engagé vénérant Jean-Jacques Rousseau et fréquentant des révolutionnaires comme Charles Keller, il se présente néanmoins, tout au long de son ouvrage, comme un bon vivant sachant apprécier tous les plaisirs de la vie.
Henri-Louis Védie, Maire de Bricquebec a voulu que cette œuvre connaisse une nouvelle jeunesse. Les Amis du Donjon ont contribué à cette renaissance par la saisie informatique faite par Alain Bavay et les illustrations dues au talent de Philippe Gaudrot.
C’est un livre de qualité que chacun pourra désormais apprécier.

23/10 - Badlabecques à la Faîs'sie d'Cidre 2012
Le groupe de Jersey interprète en public, avec tonus et talent, le Rigodon d'Chorchel'lie de Magène. C'est une réussite : Badlabecques est vraiment un super groupe et son chanteur est épatant. On ne serait pas étonnés qu'il démarre une carrière européenne. Régalez-vous ici.
14/10 - Magène à v'nin
Théo Capelle prépare son nouvel album, entre 13 et 15 titres inédits qui chanteront la beauté et les histoires de la Hague, du Cotentin et des îles voisines. Ce sera un grand disque, à ce que l'on dit... Magène prépare aussi un autre CD qui montrera qu'il existe bien une poésie en normand dans le Calvados et les autres départements normands. Bon, l'association ne chôme pas...
5/10 - Côtis-Capel for ever
Yannick Bonnissent, éleveur de moutons de La Hague et également chanteur à ses heures, a mis en musique des poèmes de Côtis-Capel. Ce soir, à 21 h à la salle Imagin’Arts de Querqueville, il présentera un spectacle intimiste de ce poète attachant.

4/10 - Magène CD 2013
On nous pose souvent la question : le prochain CD de Magène, c'est pour quand ? La plupart des chansons sont prêtes, certaines étant déjà interprétées en public. Quelques nouvelles sont aussi en test. La collection 2013 s'affine avec une quinzaine de chansons dont (c'est la rédaction qui l'affirme) 2 ou 3 tubes absolus. Vivement 2013 !
Pendant ce temps, le show continue. Voici 2 extraits des derniers spectacles :
- à Cherbourg, au théâtre de la Butte. Magène y interprète Les ouvriyis.
- Et ici, à Carteret, accompagné au piano par Dany, Théo nous offre un pot-pourri des tubes du groupe.
27/9 - Hèque Badlabecques en ligne
Le superbe disque de nos amis jerriais est désormais disponible en téléchargement. Cliquez ici. 10 titres finement arrangés et chantés dont une reprise du Rigodon d'Chorchel'lie de Magène qui décoiffe. Bravo aux Jerriais !

25/9 - Concert à Octeville
Magène se produira au Théâtre de la Butte à Octeville ce vendredi 28 septembre. Concert de soutien aux Pompiers humanitaires de Normandie. Chaque année, Théo Capelle et ses 3 musiciens tiennent à chanter pour plusieurs associations: Restos du Coeur, Ti-moun-Haiti, ...
Magène est associée aux Marins du Cotentin et, ce vendredi, à Thé Citron. Le Théâtre de la Butte est une grande et belle salle. Objectif 500 entrées! Magène vous fera découvrir ses nouvelles chansons 2012. Une belle occasion pour venir en famille.

22/8 - La Chouque, un sacré club !
Pouor prêchi normaund, il y a l'association la Chouque à Saint-Philbert/Risle (27). C'est un p'tit groupe de 5 à 6 personnes, les réunions sont animées par Gilles Mauger. Contact: lachouque@yahoo.fr.
.....Et dans le pays de Caux, à Yvetot (76), il y a aussi l'université rurale cauchoise ! Pascal

21/8-Les Albert's, groupe mythique...
Beaucoup se souviennent encore de ce groupe folk de la Manche qui réunissait des centaines de spectateurs à chacun de leurs spectacles, voire des milliers lors des comédies musicales. Les Albert's ont chanté "Suages", un titre en normand, car ils étaient passionnés par tout ce qui touchait à la culture régionale. Les liens ci-dessous vous permettront de réécouter "Utah beach", un des tubes de ce groupe, lors d'une émission "Pollen" filmée sur France-Inter, avec Jean-Louis Foulquier. Et aussi le clip de leur autre tube "Les gars de Terre-Neuve". Ah, la nostalgie... Un grand merci à Pilitoulou qui a retrouvé ces raretés !
Utah beach
Les gars de Terre-Neuve
Scoop : l'association Les Albert's a en projet pour 2013 l'édition d'un coffret qui regroupera tous les albums du groupe ainsi que quelques inédits. Un must absolu pour leurs fans dans la Manche et bien plus loin encore.

13/8-Les mouogeux d'carottes d'Criaunches
Bravo au journaliste inconnu (J. M. ?) qui a intégré des phrases en normand dans son article sur la fête de la carotte de Crianches ! (La Presse de la Manche, dim 12 août 2012, orthographe conservée telle que) :
"Y a pus d'pièche pour passaer"... "Et'ous amateurs de carotte ?" Laissez-vous convaincre par les "Mangeous de carottes d'Crianches" qui en parlent si bien. La "pouque" de légumes : 4 € ! carottes, navets (pas de bonne soupe sans navets !), quatre poireaux, persil, branche de céleri, botte de radis, radis noir, laitue. Base de la soupe à la graisse qu'on déguste à grandes attablées à deux pas des faitouts où mijotent les légumes, la graisse de boeuf et le "biscuit", du pain recuit, rond et plat. "Tous les ans, on vient en goûter, et en acheter pour la maison" dit un couple qui doit se souvenir de la célèbre chanson de Rossel : "I fâot qu'no le r'counaisse / I n'y a ryin d'pus esquis, Qué la soupe à la graisse / Qu'j'aimouns tant dauns l'pays..." L'un d'eux se souvenait soudain des temps de guerre où cette soupe avait été du luxe : "Vous savez, pendant la guerre, nous mangeait pus souvent du pain mouési !" Ils étaient 14 enfants, et les parents avaient été tués dans les combats... "Allez, mougez, cha fait du byi, ch'est complet". RP

13/8 - Apprendre le normand
Vous désirez apprendre le normand en club, ou encore créer dans cette langue ? Rien de plus simple. Voici la liste de toutes les contacts utiles en Normandie.

8/8 : Magène accueille une linguiste de Cambridge
Le nombre de locuteurs en normand se restreint mais à l’université Peterhouse de Cambridge une cinquantaine d’étudiants ont appris les bases du normand du Cotentin cette année avec Mari Jones qui était déjà venue à Bricquebec en juillet 2011.
Plus de quarante heures d’enregistrements avaient permis à ces étudiants d’entendre les voix des participants aux réunions de normand organisées par Les Amis du Donjon, des plus jeunes comme Marie-Claire Lecoffre (qui enseigne le normand au collège) aux plus anciennes telle Simone Tourde de Rauville-la-Bigot. Cette année, pendant une semaine, Mari Jones a enregistré, guidée par Rémi Pézeril, les parlers normands du Val-de-Saire (Philippe et Yves Lebresne) et de La Hague (rencontre à Cherbourg au local de l’association Alfred Rossel où Pierre Diguet anime l’atelier langue normande). Et dans notre canton, Louise et Albert Postel de Rocheville qui prêchent touos déeus chaque jour. Albert, 90 ans a connu Louis Beuve et créé une revue "La Voué de la Forâe", ancêtre de La Voix du Donjon. Puis Mari Jones a discuté en normand avec Isabelle Lequertier, secrétaire de l’association Magène, Joseph Fromage, auteur d’un Dictionnaire du dialecte créançais, Jacques Bougeard qui anime un cours à l'U.I.A. de Granville, Bernard Desgrippes, auteur d'un dictionnaire en quatre volumes du normand de Domfront. C'est à Trouville-sur-mer que s'est terminée avec Thierry Duchemin cette immersion dans les racines profondes de la culture normande. En septembre, après Lyon, c’est en Nouvelle-Zélande que Mari Jones expliquera les parlers normands pendant quinze heures de cours : Mari Jones qui a le gallois comme langue maternelle est une ambassadrice motivée de la Normandie. "Ce voyage m'a permis de visualiser les paysages variés des mielles et du bocage normand que je ne connaissais avant que par des cartes linguistiques. Et le soleil était de la partie". RP

8/8 - Kit Ashton à la une !
Vous ne le connaissez peut-être pas encore : Kit Ashton est l'une des stars de Jersey. Cet artiste chante, en effet, en jerriais, la langue de l'île. Ses chansons, originales et modernes, vont en surprendre plus d'un. Grâce à Geraint Jennings qui a initié ce projet, un nouveau disque de chansons normandes d'environ 10 titres va contribuer à valoriser la langue et la poésie de l'île.
http://www.kitashton.com/
http://www.badlabecques.net/
Contributions : http://wefund.com/project/badlabecques-debut-album/p33510/

8/7 - Magène sur France Bleu Cotentin
Chaque dimmanche à médi vingt-chin, artrouaez eune caunchoun de Magène sus Fraunce Blleu Cotentin et eune page du live de Guy Pichon (Guy du Hammé de Hâot) luusue par Rémin Pézeri.
Veire ! Magène achteu édite itou des lives en normaund : "Riles d'étaé" de Marcel Dalarun (9,50 € avec noure réductioun de 5 %) et éLes histouères rêvablles d'Alphounse Poulan" (18,50 € avec 5 %) en 2010.
En 2012, vyint de paraîte "Dauns ma leunette à Mireus" (textes bilingues : titre en français, "Par le petit bout de ma lorgnette", très beau livre grand format (70 pages d'illustrations en couleur) vous est envoyé sans frais de port (24,50 €). Le vocabulaire de noute ammin Guy est eun pllaisi (un régal) ! Un livre en normand qui aborde les sujets de société d'aujourd'hui : une première ! Rémin

8/7 - Barfleur
Nout biâo p'tit port du Va-de-Saire, Barflleu (Barfleur) a été chouési coume treisyime (troisième) "village préféraé de Fraunce" d'en parmin 25. Ch'est byin méritaé, rapport qu'il est brin défiguuraé d'aveu s'n égllise et les batiâos des pêquous. Jean-Luc Petitrenaud, qu'est le parran de la coumeune oû noum viquyin (viking) aime byin y mougi les moules (belles bllondes pêquies en mé), il a prêchi des ruelles "pittoresques" coume la Rue Sant Nicolas. Ch'est ilo que demeurait Denise Choisi qu'a écrit"Célène", eune de nous caunchouns. Rémin

30/5 - Tous à Sark !
Connaissez-vous l'île de Sark ? (Serk in french). Cette petite île de 5 km2, située à l'ouest du Cotentin, compte 500 âmes et demeure le seul système féodal en Europe (oui, ça surprend). Le seigneur de Sark est le seul humain de l'île à avoir le droit d'élever des pigeons et des colombes. L'île possède aussi la plus petite prison du monde. Par ailleurs, l'ambulance est tirée par un tracteur et convenons que les urgences ne sont pas souhaitables dans le secteur... Un endroit unique au monde à visiter, soyez-en sûrs, gens du continent !
25/5 - La B.P.O. encourage Magène !
Laurent Turgis, directeur de l'agence de la BPO de Bricbé, a remis à Magène (représenté par Jean-Claude Léger et Rémi Pézeril) un chèque de 1200 € destiné à aider l'édition de livres en normand. Le comité des sociétaires de la banque apprécie fort l'action bénévole de Magène et a retenu notre dossier présenté devant son jury.
Ils ont aimé la qualité des CD et de trois livres publiés : "Riles d'étaé", de Marcel Dalarun, "Les Histouères révablles d'Alphounse Poulan" et "Dauns ma leunette à mireus" de Guy du Hammé de Hâot. Sans compter le concert magnifique donné à Bricbé lors de la création de "La dentélyire" l'été dernier. Nous pouvons les remercier car ce chèque permet de prévoir de nouvelles éditions en 2012 signées Jean de la Py-Ouitte et Maurice Fichet.
22/5 - Sortie du "Parler normand"
parler normand
Les Editions De Borée publient ce jour-ci "Le parler normand", un livre de Rémi Pézeril qui est en vente partout en France (6.5 €) . Réclamez-le sans attendre à votre Maison de la presse et passez un excellent moment avec son contenu à la fois ludique et passionnant.

19/5 - Rossel et Rossel
Le groupe belge Rossel a déposé une offre de reprise de Paris Normandie, le journal normand en difficulté qui appartient au Groupe Hersant Media, en redressement judiciaire depuis le 29 février. Attention: ce groupe Rossel n'est pas la célèbre association de chanteurs du nord Cotentin que vous connaissez. Ceci dit, si ce Rossel belge peut sauver ce beau journal de la faillite, c'est superbe, qu'il apprécie ou non la chanson normande.
18/5 - 90 ans !
Marcel Dalarun, cofondateur de Magène et de tant d'autres projets liés à la sauvegarde et à la promotion du normand fête ce mois-ci ses 90 ans. Il n'écrit plus depuis longtemps à cause d'une cécité mais demeure toujours passionné par les initiatives qui entretiennent la langue normande.
13/5 - Magène sur scène
Concert Magène à Hémevez dimanche 3 juin à 17 h 30 (près de Montebourg-Valognes) en soutien à l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de la commune (créée par Jean-Marc Joly, maire). Rôtisserie le midi et jeux normands avec Tec-Nor avant le concert dans l'église qui vaut la visite !
1/5 - Quiz normand sur Radio-Cotentin
Ne l'oubliez pas : Rémin Pézeri anime toujours son émission concacrée au normand sur Radio-Cotentin. Pour fêter ce 1er mai ensoleillé (du moins, sur notre presqu'île du Cotentin), il nous propose un quiz sympa auquel tout le monde peut participer.
Captez France bleu Cotentin en direct : 100.7 à Cherbourg et Valognes, 99.8 à Beaumont-Hague, 99.9 à Cart'ret, 104.2 à Lessay et Carentan, 98.6 à St-Lô, 97.5 à Coutances, 92.2 à Granville.
15/4 - nouvelle adresse pour le site
Liens : http://magene.com ou
http://magene.pagesperso-orange.fr
En tapant simplement magene.com, accédez illico à notre site. Et continuez de nous faire parvenir vos infos et vos idées pour faire vivre le normand, dame byin seûr !
4/4 - Jean-Philippe Joly en scène
La chanson normande reste vivante en Haute-Normandie grâce à quelques artistes qui, s'ils n'ont pas le statut de stars régionales, défendent leur projet avec la musculature d'un géant de foire. Jean-Philippe - bien plus connu sous le nom de Maît' Gires, a plein de chansons dans son sac et voudrait bien qu'elles soient mieux partagées par les Normands. Mission certes compliquée, à moins que la télé ne s'en mêle et le propulse... En attendant, il chante, avec sa guitare bien branchée, et le public surpris se dit qu'il y a tout de même quelque chose d'étrange et d'inédit dans ces chansons qu'on entend nulle part ailleurs. Du normand ? Ca existe encore ? Oui, et c'est bigrement séduisant. Allez l'écouter ! Daniel Bourdelès
Maît' Gires sur scène :
- Dimanche 6 mai, La Haye-de-Routot, 16 h : mini concert La Clameur de Haro et Mait' Gires dans le cadre de la coupe de Normandie de choule à la crosse et après midi jeux normands.
- Dimanche 17 juin après-midi : concert Mait' Gires et les Varous à Conches en Ouche. Avec journée cuisine normande, produits du terroir, folk normand, jeux et sports normands, atelier de normand et chants de marins. Quel programme !
- 18 août, 16h45 : scène ouverte à St-Vaast.
16/2 - Guy Pichon à la une
Magène va publier 35 chroniques de "Guy du Hammé de Hâot" (Guy Pichon), bilingue, un beau livre avec illustrations couleur doubles-pages, 256 pages grand format. Des chroniques sur des sujets très variés : Men hammé, Ma famile, Viages en Amérique (New-York, Obama,...), l'actualité en France (élections, remembrement du bocage, destruction du presbytère de Grosville,...). Un vocabulaire riche au service d'une observation tendre ou critique de notre société... L'humour des Normands toujours présent ajoute au plaisir de lire ces textes de qualité.
Titre : Dauns ma leunette à mireus (Par le petit bout de ma lorgnette).
Couverture cartonnée : 29,50 €, en souscription jusqu'au 19 mars à 26 € (+ port : 4 €)
Couverture carré-collé solide : 24 €, en souscription : 21 € (+ port 4 €)
Faible tirage, exemplaires numérotés et dédicacés.
16/2 - Hors-série en normand
Les Amis du Donjon viennent de publier un hors-série tout en normand, le n° 7, (récits, histoires, contes, poèmes variés), avec 22 photos étonnantes de Goubelins des haies qui crient "Ayiz pityi ! Copaez brin les haies !"
Mairie 50260 Bricquebec. 12 €, port offert.
3/2 - Mireille Tournière nous a quittés
Nous avons appris la disparition de Marie Berthe (Mireille Tournière). Le dernier Boués-Jaun (double numéro) était de sa main : le thème des poteries, cuivres et étains a été très bien amené par l'idée de présenter "Le vaisselyi de Phounsène". J'ai eu le plaisir de le commenter dans ma brève chronique sur France-bleu-Cotentin en janvier et dans La Voix du Donjon n° 71 et le Hors-série n° 7. R.Pézeri
Lire ici l'article complet sur l'auteur.
3/2 - Ah, le pays des merveilles !
Geraint Jennings, animateur du jerriais, publie "L's aventuthes d'Alice en Êmèrvil'lie" ("Alice au pays des merveilles" en Jèrriais). "L'travèrs du mitheux" (De l'autre côté du miroir) suivra vers la fin du mois de mars.
1/2 - Jeux normands à la Haye de Routot
Le 6 Mai, dans le charmant village de la Haye de Routot, après-midi jeux normands en famille. Compte tenu du fait que pas mal de bénévoles sont sur les terrains pour chouler et gagner la 3eme coupe de Normandie, nous manquons de bras et de têtes pour animer et donc attirer du monde. Si certains veulent profiter du "tchu de semanne" et du pont pour visiter l'Eure et la Seine Maritime , ils sont les bienvenus.
A noter que La Haye de Routot possède des maisons à colombages de toute beauté, deux ifs chapelles millénaires, un musée du sabot, un musée de l'ortie et un four à pain qui fonctionne toute l'année, une auberge de pays où on fait encore des concours de bézette... et bien sûr, à présent, ses terrains de choule! Nous envisageons très sérieusement cette année des panneaux bilingues ainsi qu'une annonce bilingue dans la presse locale. Un panneau annonçant les terrains de choule resterait à demeure. J.Ph.Joly
1/2 - Patois de Mayenne
Connaissez-vous le patois mayennais ? Voilà une occasion d'en lire : le Cercle Jules Ferry de Laval a publié un livre de contes et récits. En voici un extrait : les confitures de nouilles.
1/2 - Sortilèges et sorcellerie
Le dernier numéro du magazine Itinéraires de Normandie propose un dossier passionnant sur ce thème. Notons aussi un article bien illustré sur l'abbé Pierre et deux belles pages sur la langue normande.
30/1 - Du normand au Point d'Alençon
Rémi Pézeril et Michel Le Bas seront présents à Alençon le mercredi 8 février pour animer le groupe "langue normande" du Point d'Alençon, la fameuse compagnie régionale.
20/1 - La récolte du varech
Jean de la Py-Ouitte, notre auteur de Carteret, nous envoie "La vréc'sie : eun métyi péniblle !", un beau texte de George F. Le Feuvre sur la récolte du varech, empli d'instructives observations de jeunesse. Un beau travail d'adaptation du jerriais en normand du Cotentin. A lire ici
16/1 - Des textes rares de Lemaître
Michel Le Bas nous envoie "Maît' Foucu, le nouveau Riche", un texte peu connu de Charles Lemaître.
A lire ici
Plein d'autres textes de Charles lemaître sont à lire sur le site de la médiathèque de Lisieux.
8/1 - Nos voisins de la Sarthe...
Michel Le Bas nous transmet l'adresse d'un site intéressant, le lexique du parler de l'Hommedaire (Sarthe). On y retrouve beaucoup de mots voisins du normand, langue d'oïl oblige. A lire ici.
3/1 - Les chroniques, c'est parti !
Les chroniques normandes de Bernard Desgrippes sont en ligne et seront régulièrement mises à jour. Bonus : elles sont présentées en normand et traduites en français. Vous saurez tout du parler de l'Orne. Cliquez sur le petit bonhomme, à droite.