Infos                 Films    Trouver
   2018    2001-2017             vidéos            livres rares

 

       Infos de 2016



Dates Magène en concert en 2016

magnifique
      Vidéo à voir : Je syis magnifique !

21 mai, Ste-Mère-Eglise, ferme-musée du Cotentin), 20h30.
18 juin, Cherbourg, Cotentin terroir.
24 juillet, Avranches, fête normande.
17 août, festival de Tatihou, à 21h.
16 sept, Caen, à 20h30, au "14", 14 rue des Croisiers.
1er octobre, Cherbourg, place du théâtre, début am.
1er octobre, Cherbourg, resto Le Petit Parapluie, le soir.
4 octobre, Quettehou, Halle aux grains, entre 13h30 et 16h.

Cadeau (linguistique) du nouvel an

Il est des termes que l'on entend ou que l'on utilise sans savoir leur véritable origine. Prenons un bel exemple : Hyménoptère.
Qui sait que ce mot est né dans une petite commune normande, dont je tairai le nom ? Une jeune fille, que je pourrais citer, à l'occasion d'un bal un peu arrosé, se trouva entraînée de nuit par son galant dans le champ de pommes de terre voisin. Elle y perdit sa virginité.
Les mauvaises langues du pays disaient : « Elle a laissé son hymen aux pommes de terre », ce qui devint « hymen aux p. de terre », puis hyménoptère. Désormais, dans la région, une fille un peu facile est souvent surnommée: une hyménoptère. Encore un avernon (surnom) cher à notre ami Maurice.
Le grand Robert ne s'est pas encore intéressé aux petits roberts de notre paysanne, mais cela ne saurait tarder.
Les entomologistes, par un petit clin d’œil malicieux, ont ensuite donné le nom d'hyménoptères à toute une catégorie d'insectes, dont les guêpes et les abeilles, fine allusion à la taille de guêpe de notre paysanne, et/ou aux ailes de la jeune fille volage.
Ainsi étymologie et entomologie peuvent faire bon ménage. Ils ont produit ce joli rejeton, dont je vous fais cadeau pour le nouvel an.
Michel

Voeux présidentiels

2017 sera eune bouonne annaée pou le normaund, qu'i seit prêchi, merqui, luusu ou cauntaé, si no s'attèle touos oû maême banné !
Ch'est d'accaunt les petiots qu'i fâot prêchi, luure en normaund, que no demeure en Cotentin, en Payis de Câos, oû Su de la Normaundie (qu'est arcolaée achteu, mais i me fait apos des îles, Guernési, Jèrri...).
I fâot demaundaer à noute Counsèl régiona qu'i fèche eun "Office public de la langue normande", coume yen a ieun en Payis basque, en Bertanne. Depuis une trentaine d’année la présence du breton se renforce dans l’espace public. Les collectivités, les entreprises et les associations sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des actions en faveur de la langue bretonne. Par ailleurs, le nombre d’apprenants parmi les enfants et les adultes est croissant. Cette évolution est le reflet du soutien de la société en faveur de la langue bretonne. C’est un facteur positif pour son avenir. Mais la société normande soutient-elle la langue de sa région ?
"Men pouor loceis, ch'est seû, v'la touos qu'no t'abaundoune !
Nous p'tits quenâles, t'entendaunt, en restérount bégâods." Côtis-Capel
L'espoir c'est la transmission aux enfants par les familles, l'école, les médias, les associations... Par exemple :
1) D'accaunt Magène, en 2015-16, 4 lives fûtent gencis : Fuules cart'rétaises (Jean de la Py-Ouitte), De Terre et de Mé (Louisot L'Fève), Bouonotte et les syins (Maurice Fichet), De loungue et de l'aise (Jean-Pierre Montreuil). Des lives dé remerque ! Et byin, ya paé biâocoup de mounde qui l's acate, alors guettaez le bon de commande !... Yen a d'âotes en venaunt, si no peut payi l'imprimous. Et pis eun CD de caunchouns aveu Théo... Cf. www.magene.com
2) Rejoignez la Fédération des Associations pour la promotion de la langue normande (la F.A.L.E.) !1) Rejoignez la Fédération des Associations pour la promotion de la langue normande (la F.A.L.E.) !
3) La drényire gazette és Amins du Dounjoun de Bricbé se noume "Les petites gens" : 20 écrivans d'achteu !
4) La Presse de la Maunche du dinmaunche nous bâle itou de la pllèche pouor déeus histouères !
5) Tec-Nor a pairaé eun live sus les jéeus et sports normaunds.
6) Le dictiounnaire français-normand et normand-français a-z-eu eun reportage sus TF1 et sus FR3 nationale en 2016.
7) Eun nouvé trige de normaund : 18 oct. 2016 : dé depis à ce sei, no peut veî, entenre, luure enco byin pus de normaund, noute loceis, sus la Teile, d'o le trige :
8) et toutes les autres initiatives à travers la Normandie de la Graund Terre et des Îles normaundes (rendez-vous à Jersey les 16-17-18 de juin pour la Fête de la langue normande).
Seyiz quoeurus pou l'annaée qui vyint !
Rémin Pézeri - www.magene.com
À mitaun vide ? à mitaun pllen ? Bouone annaée 2017 !

L’âote jou, à fène forche d’entenre ma veisène geindre, je lyi dis : "Tu veis tréjous ten verre à mitaun vide, guette-lé doun à mitaun pllen !" Seument v’là-t-i paé qu’ol a jammais seu (soif) et qu’ol a tréjous du ma à beire, cha serait-i qu’eune gorgie d’iâo pouor avalaer quique médechène ! Alors, qui que je vas vous dire pouo la bouone annaée ? Que voute godé seit à mitaun vide ou à mitaun pllen, tâchiz d’y trouaer voute coumptaunt, et que touot cache dreit coume vos voulaez !
Bouone annaée 2017 !
Odile
Audience record en décembre

Ce site affichera plus de 9000 visites en ce seul mois de décembre. Vos bons voeux de l'an passé se sont donc réalisés !
Une liste de dictionnaires normands

Pour les spécialistes, les passionnés, les... bref, pour tous ceux qui s'intéressent à la richesse de notre langue normande, voici une liste des dictionnaires existants, du 19e siècle à nos jours.
Une chronique en normand dans La Presse de la Manche du dimanche

Chu dinmanche du 18 dé décembe, eune page entyire pouor noute loceis, acataez La Presse !
Âotefeis de 1919 à 1961, Pierre Guéroult a merqui dauns "Le Réveil", et pis La Presse de la Manche", des countes et des histouères que les bouones gens découpaient pouor mette à migot (en réserve, en collection). Et byin, cha yest, le jouorna le pus luusu en Cotentin arcoumenche eune demin-page en normaund d'accaunt nos Ammins du Dounjoun et de Magène : Mireille Gattepaille, Maryvonne Lepetit, Louis Lefèvre, Rémi Pézeril, Guy Pichon, Joël Hallet, Jean-Pierre Montreuil, Alain Bavay, Thierry Férey, ...
Ampraès, cha sera à partir du dinmanche 8 de janvi rapport à Noué et le prémyi de l'aun. Eune histouère pouor rire à goule démachounaée et eune âote sus l'actualité dauns le mounde ou tcheu nous en Normaundie ! Aveu la météo, toponymie d'eune coumeune, lexique normand-français. Et le dico magene.com ou Eurociblles pouor les jannes d'achteu qu'ount paé apprins noute prêchi.
RP
Les Albert's préparent un nouveau CD

les albert's
Dans la Manche, et plus largement un peu partout dans l'ouest de la France, beaucoup se souviennent de l'extraordinaire spectacle que proposaient les Albert's dans les années 70/80. Un groupe folk grand ouvert à la chanson régionale. Chansons de marins, comédies musicales, et puis ce son d'hier avec dulcimers et psaltérions en harmonie avec les guitares. Non, le public n'a pas oublié. Jean et Jojo et leurs amis nous préparent un CD avec des nouvelles chansons, arrangées par Christophe Cauchard, qui racontent la mer, les côtes, les ports de chez eux... Un embarquement pour le large haut en rythme et en poésie. Ce sera pour 2017.

les Egaluantes : festival du cinéma à Carentan

egaluantes
Egaluaer = éblouir (cf notre dico normand)

C'est un bel événement dans la capitale des marais. Dominique Besnehard organise ce festival qui se tiendra à Carentan les 9, 10 et 11 décembre 2016. Ce week­end de rencontres cinématographiques sur l'histoire du cinéma dans le Cotentin et en Normandie, nous offrira un magnifique programme :
- vendredi soir avec un concert de chansons de cinéma,
- samedi soir avec la projection d’un film inédit,
- le vendredi en journée, des projections uniquement pour les publics scolaires,
- le samedi et le dimanche seront ouverts à tous les publics.

Une demi-page en normand dans la Presse de la Manche

Louisot L'fève, Maurice Fichet, JP Montreuil et Rémin Pézeri nous la proposeront chaque dimanche dans le journal. Sympa, non ?
La Voix du Donjon : un numéro 11 tout en normand

Vous y trouverez de nombreux textes en normand principalement écrits par les membres des Amis du Donjon de Bricquebec et joliment illustrés. Des auteurs qui s'affirment dans notre langue normande d'aujourd'hui. Ce numéro de 44 pages tout en couleurs est vendu 12 euros sans abonnement (contactez remi@npng.org).
www.choses-normandes.com : un nouveau site à voir !

Ch'est le gâs Jean-Pierre Montreuil, qu'est brin achocre d'aveu ches méconniques-lo, qu'a busoqui à le pairaer, et byin d'z-euns des Ammins du Dounjoun, de Magène, de l'UPNCouotauncheis vount l'aindyi à remplli sen touné ! Cha sera en pus que du trige magene.com : pus yen a, pus yéra de liseus sus les triges en normaund ! Ya eune pllèche yoù que vo pouvaez faire des demaundes sus noute prêchi, vos allaez trachi yoù qu'ch'est touos seus ! (Fâot avaer un avernoum pouor chu forum, à vouos d'en chouési ieun...) Rémin Pézeri
L'association Tecnor met les jeux normands à l'honneur

jeux normands
Un travail associatif important a permis la résurrection d'une quarantaine de jeux normands anciens : la carambole, les quilles de Montfarville et bien d'autres. Rémi Pézeril, Jean-Marc Joly, Jean-Philippe Joly comptent parmi les (re)créateurs de ces jeux presque oubliés et pourtant souvent passionnants. Retrouvez-les dans ce livre, précisément présentés afin qu'ils soient disponibles pour tous, à condition toutefois de disposer d'un matériel adapté (boules, crochets, balles, quilles, palets...).
A commander chez TecNor, JM Joly, Vaulaville, 50700 Hémevez, 15 euros port compris.

A l'atelier "parler normand" de la Chouque

chouque
Lundi 26 septembre à Pont-Audemer(27), c'était la reprise de l'atelier pa'ler normaund de la Chouque avec 7 participants: le programme était riche, varié et plaisant.... lectures de textes en normand sur les métiers:("lettre d'un malade à son médecin" des frères Gourjon, "eul vétérinai" et "l'apprenti phormachien" de Michel Lecouteux), la "galette" de Françoise Egrot, "le moulin l'évêque" de Gilles Mauger(rubrique en normand Eveil de Pont-Audemer), explications et traduction des mots normands, présentation d'un exercice sur la langue normande au collège de Pont-Audemer: (relier des mots normands à des
mots français, traduire des phrases en normand en français),... La soirée s'est prolongée avec un repas partagé: le vin de noix et le cidre étaient excellents ! Il a été proposé un prochain atelier normand chez Jean-Pierre et Marie-Thérèse Picard à Ecaquelon(27) le vendredi 14 octobre à 18h, puis vers 19h30 repas partagé ! Pour le prochain atelier normand, nous essayerons de trouver des mots normand "modernes", de la vie actuelle, quelques phrases en normand sur les métiers en vue de préparer une discussion et de chanter quelques chansons en normand !" Pascal Grange

Tiens, pourquoi pas un prix Nobel pour la chanson normande ?

Bob Dylan mérite amplement le prix Nobel. Il a inspiré, enchanté notre génération avec une puissance d'inspiration qui a fortement marqué l'époque des années 60/70. Souhaitons que le prochain Nobel revienne enfin à Magène, cette asso régionale qui tient le coup depuis la fin des années 80, qui a publié une quinzaine de CD et beaucoup de livres passionnants. Une vraie mémoire normande. Bon, c'est noté, le jury y pense déjà. D.B.
Le normand est vivant à la bibliothèque de Lisieux

Voilà des liens fort utiles qui pourraient vous intéresser :
http://www.bmlisieux.com/normandie/patois01.htm
http://www.bmlisieux.com/sons/sons.htm
Vous y découvrirez la langue normande sous toutes ses formes : des textes, des ouvrages complets, des extraits sonores... Hop, on y va, on y clique !

Un nouveau CD de Magène en 2017

Un 15e CD, pourquoi pas ? Il y a encore et toujours des bons auteurs et des grands textes à chanter, et aussi des chansons d'hier qui demandent à vivre encore... Alors Théo est prêt. Un disque, c'est un sacré boulot, certes, mais nous savons que vous serez nombreux à nous encourager dans cette nouvelle aventure.

L'émai à Caen : c'est parti !

l'emai
"L'émai", la toute nouvelle association caennaise, est sur les rails. Une vingtaine de participants s'y réunissent pour étudier la langue normande au travers de textes bien choisis. Maurice Fichet (à gauche sur la photo) et Jean-Pierre Montreuil (à droite) mènent "la classe". Des beaux textes avec des mots normands peu courants (test ci-dessous).
Comment vous inscrire ? Tous les mercredis, de 14h30 à 16h30 à la maison de quartier de la Folie Couvrechef, 4 place Dom Aubourg, Caen. Rens. phsignargout@sfr.fr ou 0691934262

1er test vocabulaire normand : les bonnes réponses

Traduisez les mots et expressions suivantes :
- faire des giries = faire des manières
- lâoder, lâoner = se promener
- eun cottin = une petite cabane pour animaux
- eune cllavouse = un crochet


2e test vocabulaire normand : les bonnes réponses

Traduisez les mots et expressions suivantes :
- capuchi = frapper
- eun custot = un sacristain
- eun ohi = un défaut
- eun pécavi = un caprice, une idée...

"Les veillées Anciennes" du Point d'Alençon

Samedi 1er octobre, à 20h30, à l'auditorium d'Alençon (Cour Carrée de la dentelle). Contes, saynettes, chants, musiques, patois normand et mainiot seront au programme de cette soirée animée par Fernand Legeard. Ce spectacle présenté depuis 8 ans fait un tabac à chaque représentation. Billets (10€) à l'office de tourisme d'Alençon à partir du 15 sept. Michel Gandon

Conférence de Maurice Fichet à Epron (près de Caen)

Maurice Fichet
Maurice Fichet, enseignant à la retraite, est aujourd'hui une des rares personnes à bien connaître le normand, la langue de notre passé et de notre histoire régionale. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages en normand (avec traductions): Mes Gens (1998), Cllémence, le vilan à pépère (2002) Bouone et Bouonotte (2013). Il propose une conférence sur le normand le jeudi 29 septembre 2016, de 18h30 à 20h00, à la médiathèque, rue de l'Église à Épron (tel 06 01 93 42 62). Tarif : Gratuit. Lire aussi la fiche de notre site consacrée à Maurice Fichet

L'émai : une nouvelle association à Caen

philippe signargout
A partir du mercredi 14 septembre 2016, cette toute nouvelle association caennaise proposera des lectures en langue normande, une façon de maintenir cet étonnant patrimoine. "Que cela ne se perde pas !" affirme Philippe Signargout, l'initiateur de l'idée. Important : il ne s'agira pas de cours mais de lectures commentées. Une façon passionnante d'aller à la rencontre de notre riche vocabulaire régional.
Tous les mercredis, de 14h30 à 16h30 à la maison de quartier de la Folie Couvrechef, 4 place Dom Aubourg, Caen. Rens. phsignargout@sfr.fr ou 0691934262

Magène au festival de Quettehou 2016

Aaaah, que serait un grand festival régional sans la chanson normande ? Succès complet pour le spectacle de Théo, accompagné par Manuela, Jean-Louis et Dany. Un bonheur pour nos amis touristes qui se sont dit que la Normandie avait aussi son répertoire de belles histoires mises en chansons.
Les Marins du Cotentin chantaient vendredi soir pour les Traversées de Tatihou et ils se sont fait un plaisir de faire monter sur scène l'ami Théo pour qu'il chante avec eux "Su la mé", le tube du Cotentin.
17 août 2016

Le dictionnaire désormais dans tous les lycées de Normandie
      Article complet à retrouver dans Paris-Normandie

Dans le cadre de sa politique de promotion du patrimoine normand, la Région Normandie offre aux 218 lycées un dictionnaire français-normand / normand-français.
Le normand est parlé aujourd’hui par 30 000 personnes du Pays de Caux aux îles anglo-normandes. C'est une langue romane, à 80 % issue du latin. Elle s’est mâtinée de quelques termes saxons, vikings au gré des apports de l’histoire. Elle a embarqué avec les Normands partis découvrir le continent américain et se retrouve encore aujourd’hui jusqu’au Québec et dans le parler créole réunionnais. C’est une des principales langues d’oïl, classée parmi les langues sérieusement en danger par l’UNESCO. La langue normande se scinde entre différents parlers. Des variations lexicales peuvent apparaitre à très peu de kilomètres
de distance. On peut au moins distinguer le cotentinais (Cotentin), le brayon (pays de Bray : Seine Maritime et Oise), le cauchois (pays de Caux), le nord-cauchois, le Roumois et l’augeron (dans le pays d’Auge), aujourd’hui quasiment disparu.
L’histoire retiendra que le Duc de Normandie, devenu Guillaume le Conquérant lorsqu’il fut couronné roi d’Angleterre le 25 décembre 1066 dans la cathédrale de Westminster, fit du normand la langue du pouvoir et qu’elle devint la plus utilisée dans la littérature anglaise aux XIe et XIIe siècles.

Succès pour Magène à Avranches ce 24 juillet

Accompagné par ses musiciens (Jean-Louis à la guitare, Manuela à l'accordéon et Dany à la contrebasse), Théo a offert au public avranchin une belle sélection de tubes de Magène et aussi de nombreuses chansons des 2 derniers CD. Ainsi donc, loin des terres de sa Hague natale, Théo a su conquérir un public attentif à l'originalité des chansons. La poésie d'Alphonse Alain et de Côtis-Capel a, une nouvelle fois, fait mouche.

Première Fête de l'Avranchin les 23 et 24 juillet 2016

Formidable programmation pour cette première fête avec de nombreux groupes régionaux: Badlabecques, Mes souliers sont rouges, les Mâodits Maunchots et Magène.

Mes premiers mots en cauchois

Un ouvrage destiné aux plus jeunes pour découvrir le cauchois de façon ludique. A la ferme, à la plage ou en forêt, des scènes pleines d'humour pour connaître en s'amusant ses premiers mots en cauchois. Un livre écrit par Séverine Courard et Pierre Duménil. En vente chez Amazon.

Le Tour de France tcheu nouos dauns la Manche !

Anto, c'est Anthony Delaplace, le local de l'étape de Cherbourg. Louisot Lefèvre, qui connaît bien notre grand champion régional, a écrit "Vas-y Anto !" que nous vous proposons ici :

   T’es eun p’tit gâs de par tcheu mei
   Eun p’tit gâs qu'âome byin pédalaer
   Et tu pédales si byin, si taunt
   Qu’t’es dev’nun d’la route eun géiaunt.

L'Office de Tourisme de Montfort-sur-Risle à la une !

Ce mardi 31 mai, à 18h, c'était l'inauguration officielle du site internet en normand de l'Office de Tourisme de Montfort-sur-Risle avec la présence de 3 élus rislois, de la presse écrite (Eveil Pont-Audemer, Paris-Normandie). Gilles Mauger (la Chouque) et Anne-Sophie Oberson (OT Montfort/Risle) ont présenté les 7 nouvelles pages en normand du site internet de l'office du tourisme du Val de Risle. C'est le premier en langue normande pour l'ensemble des offices du tourisme en Normandie !
La langue normande a été évoquée avec les panneaux d'entrées de communes (Barflleu, Rhômeva, Brétot...), l'enseignement du normand dans les écoles et les collèges. Les élus de la vallée de la Risle sont intéressés par "eul pa'ler normaund."
Pascal Grange (la Chouque)
Voir le site du Val de Risle

Le normand très présent au Festival de Tatihou 2016

Cette année encore, magnifique programmation à Tatihou. Côté régional, la langue normande sera très présente sur scène avec tous ces artistes dont certains "commencent à se faire un nom", comme dit la presse : Yannick Bonnissent, Maît'Gires, les Wacetonians, Haro, le Cat nei, les Varous, the Badlabecques (de Jersey) et Théo Capelle (Magène).

Dédicaces à Tourlaville

- Ce vendredi 20 mai, trois auteurs, Maurice Fichet, Louis Lefèvre, Rémi Pézeril, dédicacent leurs livres et le dictionnaire Eurocibles chez Leclerc, à Tourlaville, sous tente avec 30 auteurs en Cotentin.
- Samedi 21, à St-Lô, au Musée du Bocage, jeux normands.
- Dimanche 22, au Parc des Marais à St-Côme-du-Mont, pique-nique et jeux : la valise des livres édités par Magène suit notre nomade Rémin Pézeri ! Magène vient d'éditer 3 livres bilingues avec CD (Louisot L'Fève, De Terre et de mé, J-P. Montreuil, De loungue et de l'aise, M. Fichet, Bouonotte et les syins) qui sont déjà des classiques de la littérature en normand.

Le normand sur TF1 et à la une de Paris-Normandie

Aux infos de TF1, Jean-Pierre Pernaud a évoqué le parler normand avec un extrait du vocabulaire des pluies dit par Maurice Fichet. Sur le marché de St-Lô, on a - comme d'habitude - évoqué les variations de langue entre le nord, le centre et le sud du Cotentin. Adèle Hommet-Lelièvre, éditrice d'Eurocibles, a bien défendu le dictionnaire. En fin de reportage, le dictionnaire a été évoqué : "un dictionnaire de 40000 mots" / "Des passionnés se battent pour le maintenir en vie" / "Une langue bien plus riche que celle de Molière".

Succès pour le dico et l'expo "Auteurs en normand"

Le reportage sur le dictionnaire est passé ce midi 12 mai sur TF1 (enregistré vendredi 6 mai à Bayeux). Les Saints-Lois filmés sur le marché ont cité mots et expressions.
Lundi 9 mai : installation de l'expo "Auteurs en normand" au lycée de Domfront. Interventions dans les cours sur le thème de la langue normande. L'expo restera jusqu'au 25 mai puis devrait rejoindre Avranches pour la Fête des 23 et 24 juillet.
Mardi 10 mai, notre dictionnaire "Trésor de la langue normande" a été remis officiellement au proviseur du lycée Christian Jenvrin, à Domfront par Bertrand Deniaud, Vice-président de la Région Normandie. J'ai pu remercier la Région qui offre les 218 dictionnaires à chacun des CDI de lycées et faire valoir rapidement nos revendications pour la langue normande (actions dès l'école primaire, signalisation routière). De très nombreux médias de Rouen, journaux et radios nous ont enregistrés.
Rémi Pézeril

Foire aux disques de Sainte-Mère-Eglise

Week-end de retrouvailles et de rencontres inédites. Beaucoup de monde le samedi 7 mai, moins le dimanche. L'occasion aussi de se retrouver entre copains de scène et/ou de studio.
De gauche à droite : Charly Saussaye, Jacques Lebouteiller, Jojo Travert (des Alberts) et Daniel Bourdelès (Magène).


photo La Presse de la Manche

Tiens, un mot normand rare...

Feupaer : "Arrête de feupaer..." Qui a entendu et comprend le sens de ce verbe ? (entendu dans la région des marais de Carentan). magene@orange.fr

Le dictionnaire normand-français bientôt dans tous les lycées de Normandie

Notre dictionnaire (qui vient d'être enrichi de milliers de mots retrouvés, et donc réédité) sera distribué par la Région dans tous les CDI des lycées de Normandie. Une formidable réussite pour ses concepteurs et pour la pérennité de la langue.

Magène à la foire aux disques de Ste-Mère Eglise les 7 et 8 mai 2016

Rémi Pézeril et Daniel Bourdelès présenteront l'association et la discographie du groupe Magène. Bien d'autres artistes régionaux exposeront également leurs productions : Les Albert's avec Georges Travert, Gisèle Lecoeur, Guy Fagnen, Charly Saussaye, DD Plume, Yannick Bonnissent, Yann Porée.
Une occasion exceptionnelle pour mettre à jour votre collection régionale de disques ! Le Cotentin est une terre de chansons...

Fête à Domfront le dimanche 8 mai

Fête nouvelle près de Domfront, au Nord-est, aux Forges de Varenne près de Champsecret : produits du terroir, expo Auteurs en normand, jeux normands (association Tec-Nor et Fédé des jeux normands). Ouvert à tous !
Le mardi 10 mai, les auteurs du dictionnaire français-normand édité chez Eurocibles à Marigny sont invités au lycée de Domfront où l'expo "Auteurs en normand" sera installée. Bernard Desgrippes, auteur d'un excellent dictionnaire normand-français du canton de Domfront (en 4 volumes) participe également à cette action pédagogique.
Rémin Pézeri

Le normand sur TF1

Vendredi 6 mai, à Bayeux, les auteurs du dictionnaire "Trésor de la langue normande" seront enregistrés par TF1. Date de diffusion (sans doute aux infos de 13 h) non fixée.
Qui peut élucider cette énigme ?

(Message de Marie) A Colombiers-sur-Seulles, il y a ces mots sur un mur au dessus d'une porte. Qui pourrait les traduire ? " T'cheu nô z'at fô lêché roussi che t'chi neu qui eu pâ pou sai, châ rés pâ not'soup. " Réponses à remi@npng.com

Des peintres du Cotentin en vedette dans la Voix du Donjon

Le numéro de mars 2016 évoque Alphonse Robine, Armand Levéel et Georges Leduc, des peintres régionaux de grand talent. Le magazine propose aussi un nouvel article sur l'histoire du drapeau normand liée à la tapisserie de Bayeux. Commandes remi@npng.com

La Neire Mâove quitte le port

Cette magnifique goélette ancrée à Carteret, restaurée par des passionnés, va donc repartir en mer avec les beaux jours. Nous aimons beaucoup ce magnifique voilier auquel nous avions consacré une chanson (La Neire Mâove) dans notre CD Veillie normaunde".

Nos visiteurs nous écrivent :

J'ignorais totalement avant de vous contacter qu'il existait une association qui préservait la langue normande. J'ai découvert l’existence de votre association par hasard par un article de presse consacré au dictionnaire. J'ai donc fait quelques recherches trouvant l'idée originale et sympathique. Car, malheureusement, j'ai l'impression qu'avec le décès des anciens, toutes ces petites particularités linguistiques disparaissent avec eux. Mes grands parents était doués en cauchois, mes parents connaissent quelques mots et moi j'en connais encore moins et je trouve cela dommage. R.M.

Retirage du dictionnaire normand-français

Ce 30 mars, France3 Normandie a consacré un nouveau reportage au dictionnaire normand republié chez Eurocibles. Un sacré pavé ...de connaissances. Son premier tirage avait été épuisé en moins d'un an.

Magène vous le propose à 37 € + éventuels frais d'envoi (au lieu de 39). Adressez-vous directement à remi@npng.org.

Jean-Pierre Montreuil : un poète à découvrir !
Ses textes originaux, sensibles et puissants, apportent une nouvelle dimension au répertoire. Bien sûr, on les imaginerait aussi en chansons... Quelques mots sur le poète et 4 textes superbes à découvrir ici.
Jean-Pierre prépare aussi des nouveaux outils internet pour favoriser la connaissance du normand. Nous en reparlerons ici en juin prochain.

Association Normande Alfred Rossel à Cherbourg
Après-Midi Langue Normande, à la mairie de Cherbourg (dans le grand salon), le samedi 12 mars. Comme d'habitude, on chantera quelques chansons, et on lira des textes d'auteurs anciens (J. Mague, J. Eustace, Beuve,...) ou plus récents (Dalarun, Côtis-Capel, Poulain, etc.). P. Diguet

Expo à Argentan
Magène sera présent à Argentan avec un stand "Exposition Auteurs en normand" : vente des CD et livres, samedi 12 et dimanche 13 mars à la Fête de la Normandie, 3è édition, dans le Hall des sports.
Le normand, une langue enseignée officiellement ...au Texas.
Si en France l'Education Nationale n'a que faire du normand, ce n'est pas le cas aux Etats-Unis où il est enseigné à l'université d'Austin. Les cours sont assurés par Jean-Pierre Montreuil, un Normand provisoirement exilé dans ce beau pays lointain. Cela fait réfléchir, non ?
Où suivre des cours de normand ?
Cette page mise à jour vous indique les villes (et les contacts) où vous pouvez apprendre le normand. Un apprentissage facile et surtout passionnant.
Langue normande Tendance-Ouest Caen
Bonne initiative de la FALE (Fédération des Associations pour la Langue normandE) de faire connaître la langue normande dans le journal gratuit "Tendance Ouest Caen" ! La survie de la langue normande passera par la transmission aux enfants dans les écoles et les collèges et la question de l'enseignement du normand se posera prochainement vis-à-vis de l'Education Nationale, en initiation, en option, en immersion, car la demande existe. P. Grange

Comme disait ma grand'mère !
Gilles Mauger de La Chouque et Denis Ducastel du Pucheux ont été reçus dans une émission de La Chaîne Normande pour parler de la langue normande et du livre de Gilles "Comme disait ma grand'mère, 450 expressions normandes". Il vous suffit de taper "La chaîne normande comme disait ma grand'mère" et vous aurez l'émission en entier.
Dans la foulée, ils ont été reçus par Philippe Tual, journaliste à Paris-Normandie, dont vous trouverez l'article en tapant "Paris Normandie comme disait ma grand'mère".
Le Pucheux et l'URC

Et le normand aux Victoires de la musique 2016 ?
Rohrr, Magène n'a toujours pas reçu de Victoire ! On se pose bien des questions, en Normandie... Allons, gardons l'espoir, les amis, notre chanson normande finira bien par triompher un jour sur la scène du Zénith, devant un public médusé... D.B.

Les différentes appellations des îles anglo-normandes
Geraint Jennings, auteur bien connu de Jersey, nous livre des infos intéressantes sur les noms successifs de ces territoires iliens. Vers 1860, on les nommait surtout "Iles normandes". Dans les années 1880, "Iles de la Manche". De 1900 à 1920, tous les noms étaient équivalents. Puis, depuis 1925 et de nos jours, c'est l'appellation "Iles anglo-normandes" qui prévaut largement.

Projet de création d'une fédération de la langue normande
Une rencontre des principales associations de sauvegarde du normand et des activités typiquement normandes (Le Pucheux, la Chouque, les atelyis de normaund d'ichin et d'ilo, l'UPN Coutaunchais, Magène, les Amins du Dounjoun, les associâtiouns des Iles normaundes de Jèrri et Guernèsi, etc...) aura lieu à Caen le 18 janvier 2016.
(photo Ouest-France) RP

Connaissez-vous les prénoms normands de l'année 1550 ?
Le président du Comité Gilles de Gouberville nous a adressé la liste des 450 prénoms de cette époque, lesquels ont été relevés par le célèbre gentilhomme de la Manche. Que d'idées originales pour prénommer nos jolis bébés du 21e siècle !
A découvrir ici.

Assemblée générale Magène - jan 2016

Photo : Michel le Bas
Beaucoup de monde à notre assemblée annuelle. Le président Rémi Pézeril a présenté les réalisations et les projets de Magène :
- L'expo sur les auteurs normands dans différentes médiathèques (Canisy, Montfarville).
- Les stages et les cours de normand (Bricquebec, Les Pieux) et Valognes pour les animateurs des Temps d'activités Périscolaires.
- Le théâtre : "le toupion" avec Coallia, à Valognes. Dernière représentation, vendredi 15 janvier à Valognes, 18 h au Complexe sportif
- La réimpression du dictionnaire "Trésor de la langue normande": ses 1000 ex ont été épuisés en à peine 2 ans et Jean-Claude Léger a entrepris une édition à tirage limité "Héritage de la langue normande", un travail époustouflant.
- Les auteurs édités par l'association en 2015 :
♥ Louisot Lefèvre "De terre et de mé"
♥ Jean-Pierre Montreuil "De loungue et d'aise" (en cours)
♥ Maurice Fichet "Bouonotte et les syins"
♥ Jean de la Py-Ouitte "Fuules cartrétaises". Ces livres sont disponibles dans notre boutique.
- Michel le Bas (Alençon) a entrepris la numérisation des anciennes cassettes enregistrées en normand.
- Jean-Pierre Montreuil enregistre les locuteurs et les écrivains pour conserver une mémoire orale de la langue.
- Daniel Bourdelès a présenté les résultats du site magene.com : 73000 visites en 2015, ainsi que les ventes réalisées par téléchargements.
- Le nouveau CD, chanté par Théo Capelle, devrait sortir fin 2016.

Fête de la langue normande
Cette fête annuelle se tiendra à Avranches le samedi 23 juillet 2016.

Cousinade les 11 et 12 juin à Tourlaville
Les jeux normands (choule à la crosse, grande choule, palets, quilles...) seront présents lors de la grande cousinade organisée par le Comité Gilles de Gouberville (avec Tec-Nor et la fédé normande des jeux) les samedi 11 et dimanche 12 juin 2016. Dans le beau cadre du château de Tourlaville. L'asso médiéviste "Cotentin et Cotte de mailles" y participe aussi. Magène réalisera une expo grand public sur le vocabulaire normand du seigneur du Mesnil-au-Val. R.P.

Une conférence passionnante de Yann Lhostis
Prenez le temps de lire ce texte intégral de Yann Lhostis : "Le normand et l'anglais, langues cousines germaines" qu'il a présenté à notre association. C'est clair et passionnant jusqu'au bout.
A dévorer ici.

Quelques textes d'auteurs actuels à lire
A découvrir ou à redécouvrir. Bref, des petits textes intéressants qui font magnifiquement vivre le normand. Cliquez allègrement sur leurs noms :
- "Oh yes, ratchule !" par Henri Gogibu
- "Nioleries et nigoneries" par Jean-Pierre Montreuil
- "Le Napoléyoun d’Armaund Le Véel" par Jean-Pierre Le Goupillot
Et toujours des dizaines d'autres textes dans nos pages auteurs

Assemblée générale 2016 de Magène
Elle se tiendra à Barneville le samedi 9 janvier, à 10h30. Au programme, bilan moral et financier, projets...