Infos                 Films    Trouver
   2018    2001-2017             vidéos            livres rares

 

       Infos de 2003-2004


2004


Marcel Dalarun superstar !
  France 3 Basse-Normandie consacrera prochainement un long reportage à Marcel Dalarun, le dernier grand poète s'exprimant en normand.

Bienvenue à PomTV
  Du nouveau dans notre paysage audiovisuel normand : une télévision 100% régionale vient d'être créée sur internet. Tous nos voeux d'audience à pomtv.info !

Des nouvelles de votre site
  Avec 19780 connexions en 2004, et une fréquentation en progression constante, ce site semble répondre à votre intérêt pour la sauvegarde de la langue normande. Tant mieux !

Patrimoine plus Normand que jamais !
  Le magazine trimestriel " Patrimoine Normand " consacre 2 pleines pages à notre tout dernier CD, Les ouées de Pirou + un reportage instructif sur la Fête des Rouaisouns.

Edito de novembre : combien de fauves sur le drapeau normand ?
La polémique fait rage autour des comptoirs : combien de léopards le drapeau normand doit-il afficher ?
Les 3 léopards d'or apparaissent sur le blason de Richard Cœur-de-Lion, duc de Normandie et roi d'Angleterre, en 1198. Ses successeurs, Jean Sans-Terre et Henri II les conservent. En 1204, Philippe II rattache la Normandie à la couronne de France sans y nommer de duc. Du coup, le blason à 3 léopards ne subsiste que dans les Iles (Jersey et Guernesey) où Edouard Ier demeure duc. Donc, c'est clair, plus de léopards en Normandie.
Pendant la guerre de 100 ans, le duc de Bedford, occupant de la Normandie, accorde à l'Université de Caen un écu à 2 léopards. En 1469, Louis XI fera détruire violemment cet écu offert par l'envahisseur, non mais !...
Aujourd'hui, le drapeau normand comporte officiellement 2 léopards. Hum… Il faudra sans doute régler le différend entre les partisans du 2 et ceux du 3 par une bonne partie de choule à la crosse... D. B.

Les Ouées de Pirou sur France 3
Le 22 octobre, rediffusion du reportage sur l'enregistrement du disque dans le cadre de l'émission "C'est mieux ensemble". Nous sommes très heureux de cette diffusion nationale !

Les anciens jeux normands auront désormais leur association
Création officielle le samedi 18 septembre 2004, au local des Amis du Donjon, à Bricquebec. Sous la houlette de Jean-Philippe Joly, cette association a pour objectif de faire revivre tous ces jeux d'extérieur jadis si populaires en Normandie (choule à la crosse, tèque...).

Conférence sur Fernand Lechanteur
Le 22 octobre 2004, à l'Université de Caen, Gérard-Guy Mouchel organise une conférence sur Fernand Lechanteur, auteur normand et linguiste de réputation. Le texte de cette intervention paraît dans un ouvrage édité par l'association pour le Bicentenaire du lycée Malherbe. Il est rédigé par un collectif d'auteurs. Sa réalisation a été confiée à l'Académie nationale des Sciences, Arts et Belles-lettres de Caen, dont Gérard-Guy Mouchel est le secrétaire perpétuel . Le maître d'oeuvre en est Bernard Beck, bien connu des Manchots.

Fête des Rouaisouns 2005
Elle se déroulera à Jersey du 28 au 30 mai. Reconnaissons à nos voisins iliens un réel dynamisme pour ce type d'organisation. Constatons aussi que les responsables politiques de Jersey abordent la question de la langue avec volontarisme.

Sagesse Normaunde à Cancale
Ce groupe se produira dans les bars du port de cette ville sympathique le samedi 2 octobre. Une bonne idée de rencontre, non ?

Le cap des 20000 Magénâotes a été franchi début juillet
Merci à tous ceux qui apprécient notre site et nos objectifs de sauvegarde de notre langue régionale. Si notre dictionnaire reste la première rubrique fréquentée, nous observons un fort intérêt pour nos pages "langue" et "chansons". Notre boutique voit aussi régulièrement entrer des Normands qui vivent loin de leur terroir d'origine, en France ou ailleurs. Puisse ce site continuer de leur apporter une présence amie.

Fernand Lechanteur dans Patrimoine Normand
C'est à cet auteur que nous aimons bien que Thierry Leprévost consacre un article dans le dernier numéro de ce magazine (édition mai-juin-juillet 2004). Ce linguiste réputé était aussi un homme sensible et savait trouver les mots justes pour exprimer son amour du pays.

Un nouveau disque en préparation chez Magène.
Après les " Ouées de Pirou " dont la sortie est désormais imminente, notre association développe un nouveau projet de disque entièrement consacré aux chansons de Marcel Dalarun. Ce CD d'une quinzaine de chansons inédites s'inscrit dans le contexte de la parution du livre " A men leisi " (75 poèmes de Marcel Dalarun) prochainement édité chez L'Harmattan.

Un correspondant du Québec nous écrit :
Lire en page " langue / caractéristiques " le petit mot instructif que Guillaume Marois nous a transmis au sujet des mots normands au Québec.

France 3 Basse-Normandie filme les "Ouées de Pirou"
Le samedi 27 mars, les puissants choeurs des Marins du Cotentin ont enregistré 3 titres qui figureront sur le prochain CD de Magène : les Ouées de Pirou. France 3 et Thierry Leprévost ont filmé ces enregistrements et interviewé Alphonse Allain, l'auteur des textes de cette comédie musicale qui devrait sortir avant l'été.

Une chanson normande pour les petits écoliers
Après " La joulie poule neire " sur le CD 11, la collection "Partitions fantômes" propose un nouveau titre de Magène, "Le lapin de Martin", sur son dernier CD.
La famille ectoplasmique affiche désormais 14 CD à son répertoire : une mine d'or pour les enseignants qui veulent faire chanter les enfants !

Du normand chaque samedi sur France Bleu Cotentin
Chaque samedi, à midi 25, une chanson en normand est intégralement diffusée sur l'antenne, précédée d'un petit commentaire d'une minute. Un rendez-vous à ne jamais manquer, n'est-ce pas?
Déjà plus de 600 chroniques de 1m45 à 2 mn assurées depuis 2 ans par Rémi Pézeril! En savoir plus?
Fréquences : 100.7 à Cherbourg, 99.9 à Carterêt, 95.0 à St-Vaast, 101 à St-Lô, 95.7 à Coutances.

Chez nos voisins du Nord, le chti fait un carton !
Dans son numéro 2745, l'Express évoque l'extraordinaire vogue de ce parler. 25000 "Chtimi de poche" ont été vendus en un an par Assimil. De son côté, Dany Boon a vendu 200000 cassettes et dvd de "s'baraque", un spectacle entièrement écrit en picard. Oui, la langue du Nord est à la mode, surtout auprès des jeunes qui ne la considèrent pas comme une vieille dentelle, mais comme une source originale de mots savoureux.
Bon, amis Normands, il nous reste du boulot à faire... Euh, n'y aurait-il point un Dany Boon normand quelque part ?

Edito de mars (2) : Loceis d'ichin, prêchi d'ilo
On le sait bien : le français ne se prononce pas de la même façon à Toulouse, à Metz, à Quimper... Si le son fait la différence, il n'existe pourtant qu'une orthographe officielle, un dictionnaire commun pour réunir tous ces mots partis à l'aventure des accents.
C'est identique chez nous : le normand n'est pas unique dans son expression. Celle-ci est différente dans la Manche et dans le Pays de Caux. Tout comme dans la Manche, elle est différente dans le sud (Avranchin) et dans le nord (Cotentin). Tout comme dans le Cotentin, elle est différente dans la Hague et dans le Val de Saire. Tout comme dans le Val de Saire, elle est parfois différente à Barfleur et au Vast. Un phénomène proche du concept de l'image de la Vache-qui-rit nous laisserait penser que le normand peut être aussi jugé différent  de chaque côté de la rue qui traverse un hameau voisin du Vast...
Et pourtant, il s'agit bien d'une même langue normande originelle que chaque terroir a modulé à sa guise au fil du temps.  Fernand Lechanteur, notre éminent linguiste du siècle dernier, l'a démontré et a jeté les bases d'une langue normande commune qu'il nous est tous possible de s'approprier. D. B.

Edito de mars (1) : Victoires de la musique 2004
Pourquoi cette compétition ? Aaah, cette énervante manie de vouloir tout répertorier, trier, classer… Cette course médiatique effrénée à la recherche du meilleur. C’est comme ça, mon brave monsieur, il n’en faut qu’un. C’est comme les spermatozoïdes. Et tandis que l’Elu - vous savez « celui qui ne s’y attendait pas » - bafouille quelques mots  ordinaires sur le podium, les perdants serrent très fort sur leur cœur leurs petites chansons recalées.
Notre groupe n’était pas en compétition dans le panier de crabes, vous vous en doutez… D’ailleurs, Magène est tout seul dans sa catégorie. Inclassable. Pas besoin de trier, c’est pratique. C’est de la chanson au grand air, c’est du petit bonheur normand à consommer sur place ou à emporter chez soi !
En écoutant simplement nos chansons, vous offrez la plus pérenne des Victoires à tous les bénévoles de notre association. D. B.

Les P'tits Commis chantent "C'est patois l'marin" : surprise dans le terroir !
Une tribu de copains de Guilberville (Manche) nous propose un CD de 15 titres ...et de 66 minutes! Une majorité de chansons traditionnelles françaises et, ô surprise, quelques titres de leur création en patois local dont "La ferme des belles lédgumes", plutôt réussie. Côté textes, même si le normand est souvent simplifié dans son expression, on ne peut que féliciter ce groupe pour son initiative. Côté musique, on peut regretter un violon qui sonne désespérément faux, mais sûrement pas la "pêche" du groupe dont la bonne humeur et la générosité sont communicatives. Ce disque de chansons à danser est vraiment sympa.

Soirée annuelle " contes et chansons " du groupe Prêchi Normaund
160 spectateurs enthousiastes à Carteret ! Lire le compte-rendu.

Edito de février : La chanson normande existe-t-elle ?
Aussi loin que l’on fouille dans notre obscur passé, on ne retrouve guère de traces d’une musique authentiquement normande. D’abord parce que nous ignorons presque tout de notre patrimoine musical avant le 17e siècle. Ensuite, parce que toutes nos chansons normandes dites " traditionnelles " ne sont en fait que des versions locales des chansons françaises à la mode dans tout le pays au 17e et surtout au 18e siècle. Soyons clairs : le collectage régional ne permet que de garder une trace de l’interprétation régionale de ces chansons françaises.
Finalement, c’est Alfred Rossel qui va inventer la chanson normande. En écrivant des textes le plus souvent en normand, en composant des mélodies personnelles, il va créer un authentique répertoire régional. D’autres suivront (Lemaître, Beuve, Mague…), même si leurs musiques sont trop souvent " sur l’air de " succès parisiens à la mode de l’époque.
A notre façon, nous continuons d’alimenter le répertoire de ces chansons dites traditionnelles, c’est-à-dire qui témoignent des aspects populaires de la vie régionale. Oui, Magène, c’est bien de la vraie chanson normande ! D. B.

Gérard Bonnemaison part en retraite
Nous la lui souhaitons excellente ! Journaliste de talent sur France 3 Basse-Normandie, il a offert aux téléspectateurs des reportages remarquables, souvent très documentés, sur notre région. Pour notre part, nous nous souviendrons longtemps de celui qu'il a réalisé sur "Rouogie du sei" (notre second disque), lequel a été plusieurs fois diffusé en Normandie.

Graunde seiraée du groupe Prêchi Normaund
La grande soirée "histoires et contes", dont on connaît le succès habituel, aura lieu le vendredi 20 février 2004 à Carteret, à 20h30, à la Salle des Douits. On se souvient que, l'an passé, la belle salle du Moulin de Fierville s'était avérée trop juste! Jean-Claude Léger, l'animateur du groupe, nous promet une soirée superbe... Magène y sera.
Lire en page Clubs normands le compte-rendu de la dernière séance.

Assent : un solide mot normand pour un cabinet spécialisé à Caen
Jean-Jacques Vaugeois, consultant en Ressources Humaines, propose désormais ses services au sein du cabinet ASSENT Conseil R.H. Il a volontairement choisi ce mot normand (qui signifie bon sens), étant très attaché à notre région et à ses hommes, ainsi qu'à la valorisation des pratiques de l'entreprise et l'amélioration des processus.
Contactez Assent par courriel ou au 02 31 79 13 61

Edito de janvier : Hiver, printemps, été : allez, venez tous à nos spectacles !
Un concert de Magène, c'est forcément original : plus de 20 chansons en normand ! De la poésie, de l'émotion, de l'humour, des anecdotes... Eh oui, on peut tout dire et tout chanter dans notre belle langue régionale.
Beaucoup le déplorent : on ne verra sans doute jamais Théo et Jean-Louis sur TF1, France2 et cie. S'il existe un quota officiel de chansons françaises à diffuser, il n'existe pas encore de bouée de sauvetage pour la chanson normande... Heureusement qu'il y a la scène et les disques !
Organisateurs à la recherche d'un spectacle pas comme les autres (c'est peu de le dire, car nous sommes les seuls à le proposer...). Contactez-nous vite avant que nous ne devenions trop célèbres et donc trop chers ! (humour normand)

Un 3e disque pour le Vieux Carré
Cette sympathique formation de jazz "Nouvelle Orléans" de la région saint-loise nous propose 14 nouveaux titres bien léchés dont l'excellent "When you are smiling", avec la voix incroyable de Bernard Gruyer, "Minor swing", "Manha de carnaval"...
La formation de Jean-Pierre Delahaye s'appuie souvent sur la virtuosité d'Yves Métral, au vibraphone. Les musiciens semblent vraiment heureux de partager ensemble ces grands standards du jazz et du blues. On aimerait, cependant, que la formation s'engage vers davantage de créations personnelles.
En résumé, un moment chaud, confortable, intimiste. Une musique qui s'installe autour d'un verre, en bonne compagnie. Hum, c'est bien, le Vieux Carré...D.B.
Pour vous procurer le disque, contactez Jean-Pierre Delahaye 02 33 56 23 62


  2003


Le théâtre de Pierre Guéroult revit !
Plus de deux cents spectateurs ont eu le plaisir d'assister au spectacle proposé à Picauville par l'association "Patrimoine" en ce mois de novembre. Au programme: pièces de théâtre, chansons et histoires normandes interprétées par une dizaine de comédiens amateurs dirigés par Jean Vautier. Roland Cornière, animateur de cette dynamique association, s'est félicité de ce succès qui repose beaucoup sur l'extraordinaire talent d'écrivain de Pierre Guéroult, un des plus grands auteurs en langue normande.


Requiem pour toutes ces langues qui meurent !
Pour des raisons diverses, des langues s'éteignent chaque année dans le monde. Daniel Nettle et Suzanne Vinsonneau font le point sur ces extinctions. Un triste constat car ces pertes culturelles sont irréparables. Que de connaissances, que de musées vivants disparaissent ainsi avec les mots!
"Ces langues, ces voix qui s'effacent", Ed. Autrement, 19 euros.

10 000 connexions pour magene.com
Ce seuil a été franchi le 1er décembre 2003. C'est vraiment encourageant pour nous. Merci à tous les Magénautes !

Tony Blair prêche-t-i lé jèrriais ?
Le 28 novembre, au Pays de Galles, au sommet des premiers ministres des gouvernements des îles Britanniques, Frank Walker, le premier ministre de l'Ile de Jersey, s'est exprimé en jèrriais, une des solides branches de la langue normande. (L'information nous a été donnée par Géraint Jennings, l'animateur des Pages jersiaises). En quelle langue Tony Blair lui a-t-il répondu ? That's the question, folks...
Voilà un excellent exemple à suivre par nos élus continentaux! Mais qui osera prendre la parole en normand à l'Assemblée Nationale ou au Conseil des Ministres? Non, non, non, pas de ça chez nous ! Eh, on a suffisamment de mal à se comprendre en français !
Bon, en attendant l'exploit de nos élus, bravo, M. Walker !

Edito de novembre : Thalassa sans Côtis-Capel...
Les mots étaient justes, les images impressionnantes de beauté. Oui, France3 a dédié l'un de ses plus beaux reportages aux côtes du Cotentin. Vues du ciel, les colères du Raz-Blanchard, les falaises de la Hague et les couleurs profondes des havres envahis par les marées hautes sont autant de posters intimes que l'on gardera au chaud dans la tête.
Il ne manquait dans ce film que les mots de Côtis-Capel, prêtre, marin et poète de la Hague, pour dire autrement, et en normand, l'humilité des hommes de ce pays devant la mer sans indulgence :

" Men quoeu est chens hâot-bas
quaund s'ent'suuzent vagues su vagues
Qui se mâtent coume des poulans
et cllaquent à graunds couops de ran
Su la falaise qu'o lèquent,
et qu'o pèlent, et qu'o haguent. "

Côtis-Capel : " le rot de la mé " (1970)

Notre site remarqué par ousurfer.com
Notre site vient d'être sélectionné par ousurfer.com comme l'un des meilleurs sites web francophones de sa catégorie avec la note maximale de 5 étoiles.

Des congrès qui nous concernent...
- 4 octobre 2003, à Paris : 1ères Assises nationales sur les langues de France, à l'invitation de J.J. Aillagon - de 9h30 à 19h à la Cité des sciences et de l'industrie (métro porte de la Villette), à Paris.
- 10 et 11 octobre 2003, à Lamballe : congrès international sur les langues romanes minoritaires en Europe. A 14 h, Geraint Jennings, coordinateur de l'enseignement du jerriais, a présenté l'enseignement de la langue normande dans les Iles Anglo-normandes.

Les Centres Leclerc misent sur l'image de la Normandie
Dans leur catalogue de 60 pages intitulé "Vous, nous et la Normandie" (3 au 13 sept), parmi de nombreuses évocations normandes à caractère touristique ou alimentaire, nous découvrons avec bonheur un petit poème en normand issu de notre collection, "La poume rouoge", écrit par M. Dalarun et mis en musique par V. Pézeril (Magène, CD "Caunchounettes"). Quelle bonne idée!

Edito de septembre : No prêche itou dauns l'Orne
L'initiative est heureuse : "L'Orne combattante", hebdomadaire bien connu dans l'Orne, publie désormais chaque semaine une rubrique en normand. C'est l'occasion pour tous ses lecteurs de renouer avec leur langue du pays. L'occasion aussi d'apprécier le talent de Claude Gilles qui signe cette rubrique. Dans notre page Groupes, nous présentons ce conteur qui bouillonne d'idées et qui voudrait bien, lui aussi, créer une association sympathique de sauvegarde et de promotion du normand dans le bocage ornais. N'hésitez pas à le contacter!

Edito de l'été 2003 : Coup de coeur pour Zhor
12 musiciens et groupes de basse-Normandie se sont bénévolement associés pour enregistrer un CD de 15 titres, tous inédits, dont la vente permet de financer l'opération de Zhor, une petite marocaine de 7 ans atteinte de surdité. Ce CD propose également une partie multimédia qui présente les 190 tableaux vendus aux enchères par les nombreux peintres qui ont tenu à participer à ce projet.
Chansons écrites et/ou interprétées par Eugénie Lee, Marine, Jacques Fauny, Christian Hec, Jean-Jacques Marin, Yannick Cauchard, Guy Fagnen, François Lemonier, André Talvast, Moya, Daniel Bourdelès et Magène.
Ce (superbe) CD est produit par Stella Vajsova, l'association "Falaise pour Kénitra" et "Horizons solidaires". Il est joliment parrainé par Lio.
Vous pouvez le commander (15 euros). On le trouve aussi chez tous les bons disquaires.

Recherchons joueurs de soule, même débutants !
Point besoin d'être un grand sportif, non. Le but est de participer à des petits tournois de ce vieux sport normand fin juillet ou début août dans le Centre ou Nord-Cotentin. Contactez Jean-Philippe Joly, l'organisateur.


Edito de juin : Le normand : l'arme secrète anti-cholestérol !

La société Saint-Hubert lance actuellement sur le marché une margarine anti-cholestérol qui répond au doux nom d' ILO. En normand, ilo signifie "là-bas". Vous brûlez d'envie d'en savoir plus ? Bon, allons-y. Grâce au Benecol, une substance extraite des pins de Finlande, ILO promet une réduction moyenne de 14% du taux de mauvais cholestérol si vous en consommez 24 à 36 g par jour, autant dire une broutille pour un normand qui est tombé dans une motte de beurre quand il était petit. Bref, tout ça sans baisse du taux du bon cholestérol, car le Benecol fait partie des phytostérols, cela va sans dire ! Plus de 20 études scientifiques confirment les bienfaits du normand - euh, non, excusez-moi - du Benecol, je m'y perds un peu… Notez que Fruidor commercialise un produit concurrent qui porte le nom consternant de "Pro.activ", alors qu'ils auraient pu l'appeler "Ichin" (ici, en normand). Quel manque d'imagination…Bon, en attendant, Monsieur Saint-Hubert, je viens de vous offrir une bonne publicité à l'œil auprès de nos Magénautes. Alors, si je ne réclame pas l'argent du beurre, je veux dire de la margarine, j'apprécierais que le margarinier nous envoie un petit chèque.

Nouveaux disques à l'affiche
J.F. Dutertre, La Loure, Le Diable dans la fourche, Marée de Paradis... Lire en page Groupes

Les traditions plébiscitées par les Manchois 
Les résultats du questionnaire Ipsos-Conseil Général de la Manche (avril 2003) révèlent que 42% des habitants du département demandent à faire revivre les traditions culinaires, artisanales et linguistiques.

Un CD pour Zhor, joliment dédicacé par Lio.
Une association de Falaise (Calvados) et Stella Vajsova, artiste-peintre, viennent de produire un CD (audio et rom) qui proposera une quinzaine de chansons ainsi qu'une galerie de tableaux originaux. Les sommes recueillies grâce aux ventes de ce CD permettront de soigner Zhor, une petite Marocaine. De nombreux artistes régionaux, amateurs et professionnels, sont associés à ce projet: Jacques Fauny, Christian Hec, Eugénie Lee, Marine, François Lemonnier, André Talvast, Magène (qui interprète "le parapie" de Marcel Dalarun).
Ce CD (superbe) est diffusé dans toute la Normandie, chez tous les bons disquaires, comme on dit. 15 euros seulement. Et vous ferez vraiment un beau cadeau à Zhor en l'achetant!
Il est également disponible dans notre boutique.

Le normand et MAGENE sur FRANCE 3 SATELLITE
Une équipe de cette chaîne numérique a réalisé un reportage sur le patrimoine du nord-Cotentin. Chose remarquable, le réalisateur a considéré que la langue du pays faisait bien partie de ce patrimoine! De ce fait, Rémi Pézeril a été sollicité pour dire quelques mots et Magène a interprété "la chifournie", un titre du dernier CD.

Une méthode pour apprendre le normand
Intitulée " V'neu d'aveu mé ", cette nouvelle édition permet d'acquérir facilement les premières bases indispensables de la langue. Indispensable pouor prêchi eun miot, magène byin...
Editions Duflot, Le Bois Tostain, 14380 Ste-Marie-Outre-L'eau. 16 euros port compris.

" Cllémence, le vilan à pépère ", par Maurice Fichet.
Maurice Fichet avait, on s'en souvient, évoqué son enfance dans le Val de Saire dans son premier recueil: "Mes gens". Son second ouvrage nous présente de nouveaux portraits savoureux d'habitants du Val de Saire et d'ailleurs. Ouvrage intégralement écrit en normand et très bien traduit en français.
"Cllémence" : 145 pages. 15 euros, envoi compris. "Mes gens" : 13 euros, envoi compris. M. Fichet, 3 rue de la mer - 50190 La Feuillie.

" Le vieux Denneville d'Autrefois ", par Albert Abraham.
Cette chronique du 20e siècle est rédigée par un authentique cultivateur du Cotentin. C'est un véritable livre d'histoire locale qui raconte la vie quotidienne et l'impact des grands événements extérieurs sur les destins des habitants. Ecrit en français, ce livre propose aussi de nombreux passages en normand, la langue natale de l'auteur.
250 pages. Préface de R. Pézeril. En vente au Tabac-Journaux Sainte-Anne, à Bricquebec. Ou chez Albert Abraham, rue des Carreaux, 50580 Denneville. 02 33 07 12 27. Prix: 20 euros + port.

L'expo sur la langue normande récompensée
Cette exposition itinérante, qui circule depuis plusieurs années dans les établissements scolaires de Basse-Normandie et que l'on a pu voir également à l'IUFM de Caen et à Jersey, a reçu fin 2002 le Prix littéraire des Communautés normandes. Cette distinction récompense les efforts de Magène et de l'Assembllaée és Normaunds en faveur de la promotion de la langue.

Exposition sur Jersey à la bibliothèque de Caen
La Maison de Jersey, à Caen, organise cette manifestation afin de faire découvrir l'île de Jersey à ceux qui ne la connaîtraient pas encore. A cette occasion, les élèves du collège Hemingway ont réalisé un CD rom sur la vie agricole à Jersey.
A partir du 16 avril. Entrée libre.

Le seuil des 6000 magénautes a été franchi fin mars
Vous êtes désormais 10 par jour, en moyenne, à faire un petit tour sur notre site. Bon, d'accord, le site de la SNCF fait mieux, mais on n'y trouve pas de chansons normandes...


Edito avril/mai : Connaissez-vous le carube à reflets cuivrés ?

Si un petit malin vous pose cette question un jour, vous saurez désormais y répondre (merci, le site Magène!). Car, pour tout dire, ni la plupart des encyclopédies, ni les moteurs de recherche ne l'ont répertorié. Une rareté, vous dis-je. Le piège absolu de "Questions pour un champion"!
Il s'agit d'un insecte officiellement protégé qui ne vit que dans un seul endroit au monde: en forêt de Cerisy (Au pied du Cotentin, entre Caen et Saint-Lô). Ainsi donc, des centaines de promeneurs sylvestres ont maintes fois tenté de repérer cet énigmatique carube qui demeure évidemment invisible aux yeux du néophyte.
Quel rapport entre le carube à reflets cuivrés et la langue normande? Oh, rien qu'une association d'idées, comme ça, en passant… Car dans le Cotentin subsistent aussi des raretés: des personnes qui ne s'expriment qu'en normand (et très péniblement en français). Des énigmes vivantes pour les instituteurs besogneux! A une époque où tout doit être inventorié, donnons vite un nom à ce citoyen en voie de disparition: le normand à reflets d'autrefois.

Se retrouver pour parler normand
Il existe plusieurs associations dans le département de la Manche où l'on peut se retrouver pour échanger, apprendre, écrire (etc...) en normand. Ces clubs sont ouverts à tous. L'ambiance y est fort sympathique. Un loisir original, non?
Liste des associations

Nouveau : un correcteur orthographique normand
Si vous souhaitez écrire en normand ...sans faire de fautes, le Collège Le Castillon des Pieux vous propose cet outil simple et pratique qu'il vous suffit de télécharger sur le site du collège et de placer dans votre traitement de texte Word. Ecrivains, à vos souris et à vos plumes!

Grand succès de la soirée "Contes" !
La traditionnelle soirée " Contes " de l'association "Prêchi normaund" est toujours un événement qui fait le plein. Cette soirée du 21 février 2003, qui se tenait au Moulin de Fierville, a été animée par Jean-Claude Léger qui a présenté chacun des auteurs concernés. D. Bourdelès a accompagné deux textes à la guitare. Enfin, le groupe Magène a conclu le spectacle. Théo et Jean-Louis ont, à cette occasion, interprété quelques chansons de leur prochain CD.
Pour mémoire, voici les conteurs qui se sont exprimés:
  • Jean Vautier : "Une farce parisienne", de J.B. Pasturel et "La pouore vuule folle du Boun-Sâoveu", de P. Guéroult
  • Mme Auvray : "Méfious des gars qu'ount des serviettes", de Ch. Lemaître
  • le Père Gaspard Bray, Isabelle Lequertier et Odile Buttet : "Le mouoroun", de François Esnault
  • Georges Godey : "La mâove", de Cotis-Capel
  • Mme Letellier : "Savou'os", de M. Dalarun
  • François Thiébot : "La légende du trou Baligan"
  • Alphonse Poullain : "Retouo de Jérri", de lui-même
  • Andrée Leblond et ses amies : "Le hippie"
  • Mme Mabire : "Josteries en tchi", de Marcel Dalarun
  • Guy Pichon
  • Maurice Fichet : un extrait de son dernier livre

Nouveau : des cartes postales en normand
Isabelle Macé, artiste du nord-Cotentin, propose une collection de nouvelles cartes postales sur lesquelles figurent des petits textes ou des dictons en normand. Les maquettes sont prêtes. Reste à trouver un éditeur motivé pour les distribuer!
Isabelle Macé, 4 rue des genêts, 50120 Equeurdreville - 02 33 93 35 56

Où trouver le drapeau normand ?
Nous avons reçu plusieurs demandes d'adresses de revendeurs de cet illustre symbole territorial. Ces coordonnées sont désormais accessibles en cliquant ici.

Edito de février : Victoires de la musique 2003
Bon, vous l'avez forcément remarqué : Magène n'a pas encore remporté de victoire cette année. Bizarre...
Les Français - qui sont décidément de gros romantiques - ont plébiscité RENAUD, fragile et attachant. C'est bien ainsi car Renaud demeure un ilôt de sincérité désarmante dans l'univers halluciné du marketing du disque. Souvenez-vous: il y a quelques années, Renaud enregistrait un disque de chansons en patois du Nord. Touchés en plein coeur de leur vraie culture, les gens de là-haut ne s'en sont pas encore remis. Renaud a donc bien les trophées qu'il mérite.
En tout cas, notre victoire de la musique à nous, c'est le "Prix littéraire des Communautés Normandes" qui vient de récompenser notre exposition itinérante sur la langue normande. A chacun son Everest, mon prince !

Edito de janvier : "Dis, raconte-moi une histoire..."
C'est dans le cadre magnifique du Moulin de Fierville-les-Mines que le groupe "Prêchi normand" de St-Georges présentera le vendredi 21 février, à 20h30, sa soirée annuelle traditionnelle de contes et d'histoires normandes. Une occasion rare d'entendre des gens du pays raconter une collection d'histoires souvent inédites, amusantes ou émouvantes. Une belle leçon de normand. Des mots vivants, bien dits. Des expressions vraies, bien ressenties. Une complicité avec le public. Un peu de musique aussi, le temps que les conteurs soufflent un peu. Ca s'appelle une veillée et ça fait vraiment du bien.

"Les monnaies racontent l'histoire de Jersey"
C'est le thème de cette expo qui explique et détaille l'emploi des monnaies à Jersey, depuis le 13e siècle jusqu'à nos jours. Elle est proposée par la Maison de Jersey (Caen) et le numismate M. Cholet.
Hall de la BNP, place de la République - Caen. Jusqu'au 25 janvier 2003.