Méthode de normand

 

 

Déeusyime léçoun

A - Réné et Léa prêchent

  Ecoutez...


Ch'est eun éfaunt
  • Réné : Cha, ch'est eun éfaunt.
Ch'est eun peissoun
  • Léa : Cha, ch'est eun peissoun.

  • Réné : Veire ! Ch'est eune carpe.
Ch'est la soeu
  • Réné : Ch'est-i paé la soeu à Albert ?

  • Léa : Veire, ch'est byin sa soeu.
pêque
  • Réné : Albert est à la pêque.
  • Léa : Guette ! I happe eun peissoun !
  • Réné : Ch'est eun byin petit peissoun !
  • Léa : Veire ! Mais Albert est byin petiot itou !
Ch'est Réné et Léa
  • Léa : Mei, je sis petiote. Et tei ?

  • Réné : Mei, je sis petiot itou. Je sis eun quenâle.
Ch'est la mé:
  • Réné : Ch'est ma soeu à mei.
  • Léa : A tei ? O guette la mé ?
  • Réné : Veire ! La mé est blleue.


Au sujet de la prononciation :

- Veire (du latin vere = vrai) peut se prononcer vei car il est fréquent que le r tombe en fin de mot.
- Pour dire non, il y a le choix : noun, nennin, paé (= pas), brin (= pas du tout), pin (Pays de Caux).



B - Av-ous byin coumprins ?

Ecoutez et répétez...

  • (image 1) Qui que ch'est que cha ?
  • Cha, ch'est eun éfaunt.


  • (image 2) Et cha, qui que ch'est ?
  • Ch'est eun peissoun.


  • (image 3) Ch'est-i eune file ?
  • Veire ! Ch'est la soeu à Albert.


  • (image 4) Albert est-i paé à la pêque ?
  • Veire ! Il est à la pêque.


  • (image 4) Happe-t-i paé eun peissoun ?
  • Veire, i happe eun petit peissoun.


  • (image 4) Albert est-i paé petiot itou ?
  • Veire ! Ch'est eun éfaunt.


  • (image 5) Léa et Réné sount-i petiots itou ?
  • Veire, i sount petiots itou.


  • (image 5) Sount-i des quenâles ?
  • Veire, i sount des quenâles.


  • (image 6) Ch'est-i paé la soeu à Réné ?
  • Veire, ch'est byin sa soeu.


  • Exercice : lire le texte à deux, comme un sketch.



C - Byin remerqui :


1. les pronoms personnels :


  • mei : mei, je sis petiote.
  • tei : et tei ?


2. une forme interro-négative :


  • C'est-i paé sa soeu ?
  • Est-i paé à la pêque ?


2. mettre à la forme interro-négative :


  • Ch'est la soeu à Réné.
  • Ch'est la file à ma soeu.
  • Réné happe eun peissoun.


4. les mots d'annyi :


  • éfaunt = enfant
  • = mer
  • peissoun = poisson
  • pêque = pêche
  • soeu = soeur
  • petiot, petiote = petit, petite
  • blleu = bleu
  • happaer = prendre, saisir
  • i happe = il attrape
  • mei = moi
  • tei = toi
  • byin = bien
  • itou = aussi
  • i prêchent = ils parlent