Textes en normand
        paroles de chansons              histoires et récits
Caunchoun de la linsivyire    Gires Ganne


 

 

La vuule Faunchoun qu'était si vive
De gouole et de bras, âutou du douit,
Ne vyira pus puchi noute linsive :
Ol est morte et no va l'enfoui.

La vie nous duit, la mort nous cache
Et Faunchoun qui, pouor noute pllaisi,
A taunt bouolli et rinchi de crache
Sera deman souos le frie, à sen laisi.

Durant que no li pairotte sa fosse
Et que no dole sa byire en sapin,
Je la reveix aco, rouoge, couorte et grôsse,
Quérir le linge sale dauns eun trapin,

Tisounnaer, paraer la carrée,
Genci le tchut sus le chevalot
Sauns crand'e dé se dépende la courée
A chapiner souns pâose ni repos.

 


Texte de Gires Ganne © 1972